Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Michel Onfray : «La civilisation occidentale est mourante» (VIDEO)

Photographie d'illustration


Europe, populisme, décadence de la civilisation, liberté de penser, Michel Onfray a évoqué de nombreux sujets pour RT France à l'occasion de La Grande Interview. Il a notamment adressé le 24 octobre plusieurs piques aux élites, dont Emmanuel Macron.

Le philosophe Michel Onfray était l'invité de RT France le 24 octobre pour La Grande Interview. Il s'est exprimé librement sur plusieurs sujets.

Michel Onfray décrit la décadence de la civilisation

L'auteur du Deuil de la mélancolie est d'abord revenu sur son récent AVC et sur la perte de sa compagne, décédée des suites d'un cancer en 2013. Michel Onfray affirme «ne plus avoir peur de grand chose» après ces épreuves.

➤➤  Ici, Mode femmes, hommes, enfants, automne hiver .

 

Evoquant la civilisation occidentale, Michel Onfray estime qu'«elle est mourante [et] va mourir». Il juge en effet qu'une civilisation «se construit sur une religion, une spiritualité et est une espèce d'organisme vivant». Reprenant Paul Valéry, il estime que «les civilisations sont mortelles», précisant que le processus de fin de vie est entamé depuis la Renaissance. «Les signes du nihilisme sont assez faciles à voir, il suffit juste d'ouvrir certains journaux ou d'écouter certaines radios», affirme-t-il.

Michel Onfray a ensuite blâmé Paris et les élites politiques et médiatiques : «A Paris, il y a une espèce de rendez-vous des vaniteux, des opportunistes, des orgueilleux, de tous les gens qui sont prêts à tuer père et mère pour avoir du pouvoir, donc je n'aime pas cette ville.»

«J'ai plaisir à retourner dans ma campagne parce que Tocqueville a raison, nous sommes dans un centralisme jacobin qui fait que tout se décide à Paris et, globalement sur chaque domaine (peinture, littérature, musique, gastronomie, philosophie, etc.), il y a dix personnes qui font la loi et tout le monde se connaît», fustige-t-il.

Michel Onfray, un penseur libre ?

Le philosophe ne se définit toutefois pas comme un penseur «antisystème» mais «comme un homme libre». En outre, il constate qu'il «n'y a pas de liberté d'expression» en ce monde, soulignant que, si un individu pensait en dehors «des clous», il serait «criminalisé» avec toutes «les règles de l'insulte : homophobe, antisémite, populiste». «J'ai eu droit à tout», juge-t-il.

D'ailleurs, il considère son éviction de France culture – qui a annoncé le 28 septembre cesser la diffusion de ses conférences de l'université populaire de Caen – comme un fait «politique». «On m'a fait savoir que j'avais écrit une première lettre à Emmanuel Macron qui n'avait pas beaucoup plu, donc j'en ai  [...]

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr