Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Migrants refoulés en Italie par la France : Matteo Salvini envoie la police à la frontière

Photographie d'illustration


Le ministère italien de l'Intérieur a annoncé l'envoi de policiers pour patrouiller à la frontière française afin d'empêcher les refoulements de migrants, après s'être insurgé contre un épisode à Clavière, qualifié de normal par la France.

«L'énième abus des autorités françaises, qui ont aussi profité de la bonne foi de notre police, aura des conséquences : des voitures de patrouille ont été envoyées à Clavière pour contrôler et garder la frontière», a écrit Matteo Salvini sur les réseaux sociaux. Son annonce s'est accompagnée de photos montrant des policiers italiens montant la garde à l'endroit même où une voiture de police française avait déposé trois migrants le 19 octobre au matin.

➤➤  Ici, retouvez les petits prix shopping ...

Dans la journée du 19 octobre, Matteo Salvini avait effectivement diffusé sur les réseaux sociaux une vidéo dévoilant, avec une musique de fond lancinante, une voiture de police française, sur le sol italien. Elle déposait trois personnes avant de repartir vers la France, à quelques dizaines de mètres de là.

Matteo Salvini, avait exprimé sa colère sur Facebook et Twitter : «Vidéo incroyable ! Partagez autant que possible ! Tournée ce matin [le 19 octobre] à Clavière, à la frontière italo-française. Cette fois-ci aussi, la voiture de la police française s'était trompée de route ? Macron, réponds !»

Et le ministre de conclure : «Des témoins locaux affirment que ces scènes se répètent depuis août. Assez de blagues, l'Italie demande des explications.»La préfecture des Hautes-Alpes avait immédiatement réagi et répliqué : «Contrairement à l’incident qui s’est produit le 12 octobre, et pour lequel les explications ont été données, cette vidéo montre une procédure de non-admission à la frontière en tous points conforme à la pratique agréée entre la police française et la police italienne ainsi qu’au droit européen. Les personnes déposées apparaissant sur la vidéo ont été contrôlées au point de passage autorisé de Montgenèvre, 500 mètres plus loin sur la RN 94. En provenance directe d’Italie et démunies de documents de voyage, elles se sont vues notifier des refus d’entrée sur le territoire français. Conformément à la procédure, le commissariat de Bardonecchia a été informé immédiatement.»

Depuis une semaine, les incidents diplomatiques entre Rome et Paris se multiplient. Matteo Salvini avait déjà dénoncé «une offense sans précédent» après une incursion de la gendarmerie française pour déposer des migrants dans une zone boisée près de Clavière, le 12 octobre. Dans cette affaire, la France avait reconnu «une erreur» en expliquant que ces gendarmes ne connaissaient pas bien la région, mais un porte-parole du président Emmanuel Macron avait aussi dénoncé une «instrumentalisation politique» menée par Matteo Salvini.

Celui-ci avait alors répondu sèchement : «Abandonner des immigrants dans une forêt italienne ne peut être considéré comme une erreur. Ce qui est arrivé à Clavière est une offense sans précédent contre notre pays. C'est une honte internationale et Monsieur Macron ne peut rien prétendre. Nous n'acceptons pas les   [...]

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr