Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Présidence et puberté : le problème de Macron, c’est qu’il n’a pas d’enfant…

Photographie d'illustration


Je suis convaincu que l’échec de la présidence Macron est dû à un phénomène tout simple d’ailleurs, que personne – du moins à ma connaissance – n’a jusqu’ici évoqué. C’est le fait que le président de la République actuel n’a pas d’enfants. Peut-être, m’objectera-t-on, a-t-il dans quelque arrondissement parisien ou quelque quartier amiénois une petite fille (ou un petit garçon) comme Mitterrand, en son temps, avait eu sa très discrète Mazarine. C’est possible : la chair, depuis que le monde est monde, a toujours eu ses petits secrets !

Mais bon, pour l’heure et pour le grand public, Emmanuel Macron n’a pas d’enfant(s). C’est entendu. Je suis, bien sûr, incapable d’affirmer s’il est pédophobe (de grâce ! à ne pas confondre avec pédophile), c’est-à-dire s’il a peur des enfants ; ou encore s’il est, comme le disent les Américains, « childfree », c’est-à-dire sans enfant par choix ou « childless », c’est-à-dire encore sans enfant par contrainte. Il ne s’agit pas, bien sûr, d’entrer dans la vie intime du président qui ne regarde que lui et que nous devons tous respecter.

➤➤  Ici, retouvez les petits prix shopping ...

Toujours est-il que cette réalité, à mon avis, joue singulièrement et négativement sur la fonction présidentielle qui est, bien évidemment, de la plus haute importance. Car, en observant le comportement parfois particulier d’Emmanuel Macron, on a franchement l’impression que le fait qu’il n’ait pas eu d’enfant… ne l’a pas sorti de l’enfance, bref, qu’il est resté un enfant. Déjà, Brigitte, son épouse, est plus âgée que lui de 24 ans. Elle aurait pu être, en toute logique, sa maman ; et qu’on ne me dise pas que cela ne joue pas sur la psychologie intime du président. Mais surtout, cela ne participe pas, à mon avis, à renforcer la maturité et même la virilité d’un homme.

Le comportement et les réflexions d’Emmanuel Macron sont souvent déconcertants et sont l’illustration d’une puberté inachevée. Quand il dit – et à Alger en plus : « J’ai toujours condamné la colonisation comme un acte de barbarie », il s’agit là d’une déclaration qui se veut solennelle mais qui est surtout celle d’un gamin irréfléchi et inculte, tout simplement parce que la colonisation est une conquête et que l’Histoire est avant tout une immense compilation de conquêtes. L’Algérie, où il s’exprimait, n’a-t-elle pas été une conquête de l’islam puis des Turcs ? La naïveté, on le voit, est une caractéristique de l’enfance. Le comportement du président de la République lors de la finale de la coupe du monde de football à Moscou, au moment du premier but français, est aberrant. De même lors de la Fête de la musique, se déroulant pour la première fois à l’Élysée, lorsqu’il pose en compagnie de son épouse avec six danseurs noirs transgenres. Il y a une réelle inconscience encore à poser avec des voyous qui font le doigt d’honneur lors de son voyage aux Antilles. Et puis, il y a toutes ces réflexions dignes de ces adolescents prétentieux qui croient tout savoir de la vie mais qui ont tout à apprendre. Certains ont jugé ce   [...]

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr