Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Récupération ou symbole fort ? Macron se recueille sur la tombe du Général (ENTRETIENS)

Photographie d'illustration


Pour commémorer l'anniversaire de la Ve République, le président se rend le 4 octobre sur la tombe de Charles de Gaulle. Un acte gaullien qui interpelle les gaullistes. Pour eux, l'héritage du Général chez Emmanuel Macron est pour le moins limité.

Est-il légitime pour un président réputé centriste, libéral et fédéraliste européen, de se recueillir sur la tombe du général de Gaulle le 4 octobre, à l'occasion du 60e anniversaire de la Ve République ? Après avoir ajouté la croix de Lorraine sur les armoiries françaises, symbole de la résistance durant la Seconde Guerre mondiale, Emmanuel Macron n'en est pas à son premier hommage gaullien. Interrogé par RT France, le porte-parole de Debout la France (parti ouvertement gaulliste classé à droite), Damien Lempereur, n'est pas opposé à ces petits actes symboliques : «Comme gaulliste, je ne peux que trouver cela positif car le président Macron passera – et le plus vite possible sera le mieux – mais la République française, elle, restera. Donc si on peut garder ces bonnes habitudes, cela me va.»

➤➤  Ici, retouvez les petits prix shopping ...

« Emmanuel Macron essaie de se refaire une popularité sur le dos du général De Gaulle, à peu de frais »

L'enthousiasme de Damien Lempereur ne va pas plus loin. «Le problème n’est pas de se rendre sur la tombe, c’est le décalage entre la symbolique et la réalité, car Emmanuel Macron mène une politique finalement assez anti-gaullienne», reproche-t-il.

Egalement interviewé par RT France, Ferréol Delmas, président du courant des jeunes gaullistes de l'Union des jeunes pour le progrès (UJP), affilié aux Républicains, trouve lui aussi «normal que le président de la République puisse faire acte de déférence envers le général de Gaulle, étant le fondateur de notre Ve République». Il s'offusque malgré tout qu'Emmanuel Macron soit «dans une véritable récupération politique dans une période bien choisie». «Après le scandale Benalla et les différents couacs politiques, comme le départ de Gérard Collomb du gouvernement, Emmanuel Macron essaie de   [...]

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr