Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Photographie d'illustration


Les autorités allemandes soulignent la similitude avec un modus operandi connu dans les pays arabes, le Taharrush Gamea, fort apprécié des musulmans qui le pratiquent volontiers le dimanche. Plus on est de fous, plus on rit.

Cette atrocité est survenue pendant la nuit du 14 octobre. Âgée de 18 ans, une jeune femme était avec un ami dans un club de techno et a accepté un verre. Il contenait apparemment des stupéfiants. Vers minuit, elle a été vue quittant le club avec un homme, le suspect, à la suite de quoi il l’aurait attirée dans un buisson et l’aurait violée. Non content de cet acte odieux, il avertit ses complices – au moins sept – qui se jettent eux aussi sur la victime.

➤➤  Ici, Mode femmes, hommes, enfants, automne hiver .

Pour pouvoir visionner correctement la vidéo ci-dessus, assurez-vous de disposer d’une version à jour de votre navigateur internet - ✠ VidéoTube⚡️ - https://www.youtube.com/embed/6ijuKB3U6co - Doc Jean-No®

 

La police et les procureurs de Fribourg soupçonnent huit hommes d’avoir abusé d’elle alors qu’elle était sous stupéfiants. La participation d’autres bourreaux n’est pas exclue. La police a mis en place une équipe d’enquête spéciale composée de 13 membres pour clarifier la séquence exacte du viol collectif. On ignore encore quels stupéfiants les agresseurs ont utilisées pour engourdir la jeune femme.

Dans la recherche des coupables, il y a eu quelques résultats: Selon les informations de la police, les traces d’ADN du Bureau national des enquêtes criminelles, qui avaient été obtenues dans le cadre de l’enquête, ont été attribuées à un premier délinquant d’origine syrienne âgé de 19 ans. Il a été retrouvé dans un foyer pour réfugiés le 20 octobre et arrêté.

Au cours de la semaine écoulée, les sept autres suspects ont été eux aussi mis à l’ombre. La porte-parole de la police a déclaré que tous les scélérats étaient restés à Freiburg et dans les environs. Presque tous sont connus de la police. (Nous aussi, on connait cette aberration, et on ne la comprend pas). Les sept Syriens et un Allemand (de papiers !) accusés de viol ont entre 19 et 29 ans. Actuellement, la police n’exclut pas encore plus de   [...]

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr