Le site Docjeanno® est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant Docjeanno® en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

«Rupture anthropologique majeure»: l'Académie de médecine met en garde contre la PMA sans père

Photographie d'illustration


Dans un avis officiel sur l'ouverture de la PMA aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires, l'Académie nationale de médecine a jugé que «la conception délibérée d'un enfant privé de père» n'était «pas sans risques» pour l'enfant.

«La conception délibérée d'un enfant privé de père constitue une rupture anthropologique majeure qui n'est pas sans risques pour le développement psychologique et l'épanouissement de l'enfant» : le 21 septembre, l'Académie nationale de médecine a publié un rapport pointant ses inquiétudes sur l'ouverture de la PMA aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires.

➤➤  Ici, Mode femmes, hommes, enfants ...

Dans celui-ci, l'Académie affirme que son objet n'est pas de «donner un avis» sur une «mesure sociétale», mais estime qu'il est de son «devoir de soulever un certain nombre de réserves liées à de possibles conséquences médicales». Cet avis sur la loi de bioéthique, dont l'ouverture de la PMA est la mesure la plus symbolique, a été adopté en séance par l'Académie mardi 17 septembre, par 69 voix pour, 11 contre et 5 abstentions. Son rapporteur est l'ancien ministre de la Santé Jean-François Mattei.
L'Académie «reconnait la légitimité du désir de maternité chez toute femme quelle que soit sa situation», mais juge qu'«il faut aussi au titre de la même égalité des droits tenir compte du droit de tout enfant à avoir un père et une mère dans la mesure du possible».

...

Retrouvez les articles web   [...]

 

✎ Blogueur pro « Éditorialiste » Concepteur - Rédacteur web J.N.W. Le Guillou (Direction) | direction.jeannoel.leguillou@docjeanno.fr | Membre 20 Minutes.fr