Confinement - Marseille : le préfet Barbe autorise les barbus à fêter ramadan entre voisins ! - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mardi 21 avril 2020

Confinement - Marseille : le préfet Barbe autorise les barbus à fêter ramadan entre voisins !

LE PRÉFET BARBE NE PEUT QUE COMPRENDRE LES BARBUS !

Confinement - Marseille : le préfet Barbe autorise les barbus à fêter ramadan entre voisins !

Par : J. Sobieski et D. Moulins - ripostelaique.com

Un vieux copain de Riposte Laïque se distingue à Marseille : notre grand ami le préfet Emmanuel Barbe, celui qui nous cassait les burnes quand ils l’avait collé à la Sécurité routière, et qui s’était fait pincé, après avoir fait la leçon aux automobilistes, en train de garer sa voiture sur une piste cyclable !

Il nous avait dit aussi que plus les routes étaient pleines de trous, plus les conducteurs ralentissaient, et moins il y avait de morts !

C’est grâce à notre ami Patrick Jardin que nous en avons appris de belles ! Devenu donc préfet à Marseille depuis le mois de février, il fait déjà parler de lui, et de quelle façon : écoutons Patrick, dans son langage fleuri.

Mais à l’heure où j’écris ces quelques lignes, un nouveau scandale survient. En effet, à Marseille, M. Emmanuel Barbe, préfet des Bouches-du-Rhône, l’ex-Monsieur sécurité routière, celui-là même qui nous pompait l’air avec les radars et les 80 km/h, avoue qu’il ne pourra pas empêcher les voisins de se visiter, pour fêter bruyamment et nuitamment la rupture du (faux) jeûne. Autant dire que ce couard autorise les musulmans à fêter le ramadan entre voisins. Mais vous qui n’êtes pas musulmans, gardez-vous bien d’inviter vos voisins à l’apéro. J’ai donc décidé, moi, d’inviter mes voisins le jour du ramadam à un barbecue géant et qu’on vienne me dire quelque chose ! Comme disait Edgar Quinet : « le véritable exil n’est pas d’être arraché à son pays, c’est d’y vivre et de n’y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer ». Moi qui adore mon pays, parfois je me surprends à ne plus avoir envie d’être français. À quoi bon se revendiquer d’un pays qui donne sa nationalité à des gens qui le détestent, et qui, de par leurs agissements et devant la léthargie de ses dirigeants, vous font HONTE ?

Il suffisait d’aller sur les site de nos amis de Résistance républicaine pour avoir confirmation de   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub