Voici le projet Soros 02 pour détruire l’Europe, le « corona-perpetual bond»

Vous connaissez le projet 01 de Soros pour détruire l’Europe, le Pacte mondial de la migration qu’il a proposé de financer?

 Voici le projet Soros 02 pour détruire l’Europe, le « corona-perpetual bond»

Par : lesobservateurs.ch

Voici le projet Soros 02, les «corona-perpetual bonds», dans lequel il propose d’accorder des colossaux prêts à l’UE, prêt non-remboursables, sauf les intérêts, qui lui reviendraient à perpète.
Ce deuxième pacte Soros est déjà sur la table à Bruxelles.

Cenator: Lors de sa traditionnelle interview du vendredi, Viktor Orban a fait connaître la suite du pacte Soros visant à enchaîner les peuples de Schengen à sa merci, grâce à l’emprunt qu’il mettra à disposition de l’UE pour surmonter la crise économique majeure qui nous attend à la fin du confinement.

Rappelons-nous que le premier projet Soros, le Pacte sur la migration, indiquait que l’UE accepterait un million de migrants répartis uniformément dans l’espace Schengen, et que le projet se réaliserait grâce aux emprunts provenant de Soros. Le pacte élaboré par l’ONU, pacte dont la Suisse a participé activement à l’élaboration, et que la Gauche suisse et les Verts ont défendu avec ferveur, consistait à autoriser une migration illégale illimitée, «sûre, ordonnée et régulière», sans distinction entre migrants économiques et politiques, partout dans l’espace Schengen. Le pacte a été ratifié en janvier 2019 à Marrakech. D’abord présenté comme non contraignant, il l’est devenu en pratique par la pression de la gauche et des médias, bien que la résistance qu’il a suscitée à l’Est et le Brexit aient freiné sa mise en œuvre, et bien que la Suisse ne l’ait pas signé.

Soros se sent habité par une mission depuis son enfance (voir biographie P-A. Plaquevent), il croit avoir une mission messianique consistant à influer sur la marche du monde. De loin, il a l'air d'un illuminé, de près, de Satan en personne.

Comme sa fortune ne lui met pratiquement pas de limites pour acquérir l’objet de ses désirs, ce genre de riche utilise sa fortune pour assouvir ses désirs de célébrité et se sentir important. Soros et ses semblables, du calibre de Bill Gates ou Zuckerberg, cherchent à acquérir de l’influence sur les peuples, les organisations, les gens, et finalement se croire élus pour une mission divine sur terre.

Comme beaucoup de personnes ultra-riches de son acabit, Soros veut pas seulement influer sur la marche du monde, mais tirer des bénéfices financiers, qui le fassent encore plus monter en puissance et en influence.

Soros œuvre avec la gauche pour créer un homme nouveau en Europe, plus abruti, mélangé avec des populations au QI bas, inutilisables, belliqueux, économiquement, représentant un poids et des problèmes colossaux pour le futur des Européens de souche, créant un déséquilibre démographique et culturel, civilisationnel et le chaos.

Pierre-Antoine Plaquevent démontre que l’utopie de la société ouverte est un concept négatif, une anti-valeur, qui ne sert qu’à attaquer « ses ennemis », c’est-à-dire tout ordre social, en propageant le chaos partout. (source)

Pour parvenir à ses fins, Soros utilise des ONG à sa botte, des députés du Parlement européen achetés, des journalistes achetés, les universités noyautées, des systèmes judiciaires corrompus.

La Hongrie est l’obsession absolue de Soros. Il a tout mis en œuvre pour y créer une «société ouverte», selon son idéal. Son ancien boursier (Orban), un jeune homme qu’il avait cru «acheter», s’est rebellé et dirige le pays. Pour Soros, c’est une blessure qui ne guérira jamais, mais il a préparé son fils pour continuer son œuvre. Soros sait que son empire d’influence continuera après sa mort.

P.S.: Lorsque Orban a annoncé le plan de redressement économique basé sur la création d’emplois et non   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Suivez nous sur :

Posts les plus consultés de ce blog

L’inflation atteint 6,1 % en juillet en France, un record depuis 1985

Assa Traoré sur le plateau des Glières, « une provocation scandaleuse »

[VIDEO] - Saint-Denis : une violente rixe oppose des Egyptiens et des Algériens

[VIDEO] - « On en est à venir aux mains » : Rachida Dati et Anne Hidalgo en froid, Pascal Praud a son avis sur la brouille