Coronavirus - Le confinement : une arme de destruction massive contre le peuple de France - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


jeudi 14 mai 2020

Coronavirus - Le confinement : une arme de destruction massive contre le peuple de France

Entre 1956 et 1958, la « grippe asiatique », en frappant toutes les strates d’âge, a sans doute été la cause de 100 000 morts en France (et de plus de 2 millions de par le monde) et, venue de Singapour, son virus avait suivi « les voies de circulation terrestres, maritimes et aériennes »… La vie économique, sociale et politique de la France n’en avait pas été affectée … (1) Qui s’en souvient ?

Coronavirus - Le confinement : une arme de destruction massive contre le peuple de France

Par : Jean des Entamures - ripostelaique.com

Entre décembre 1969 et janvier 1970, la grippe de Hong Kong a tué, en France, 31 000 personnes, essentiellement des personnes âgées, sans que quiconque ne se soucie alors de stopper l’économie et la vie du pays… (2)

Cette pandémie, d’ailleurs, a détruit 1 000 000 d’humains en moins de 2 années… Qui s’en souvient ?

Qui se souvient aujourd’hui des ressemblances de cette grippe avec le Covid-19, et du fait que, moins agressive peut-être, elle touchait quand même davantage les « plus jeunes » et qu’elle s’est répandue par les voies des « transports rapides transfrontaliers aériens »…

Tout ça ne vous « interpelle pas quelque part » ?

Parce que, une pandémie qui apparaît à la suite de 2 autres et qui circule de la même façon que les 2 autres, ça ne doit pas faire obligatoirement fermer les frontières ?

La Pologne, le Vietnam, Israël, le Costa Rica, Taïwan, la Corée du Sud, la Hongrie, l’Autriche, le Maroc, La Nouvelle Zélande (et d’autres…) l’ont fait immédiatement, la menace perçue…

Le manipulateur pervers et criminel de l’Élysée a refusé de le faire, alors qu’il connaissait le danger dès décembre 2019, pour ne pas favoriser le « nationalisme » : ça mérite quoi, ça ?

Aussi, avec 408 morts par million d’habitants (à ce jour), la France occupe le haut du tableau des dégâts… tandis que les pays cités ci-avant se traînent lamentablement en bas du classement et que la moyenne mondiale des décès est de 40 pour 1 000 000 (3) !!!

Il est sûr que ce bilan désastreux relève de l’incompétence et de la stupidité crasse du freluquet élyséen et de sa mafia politicienne pestilentielle et criminelle.

Les absences de masques (encore aujourd’hui), de tests (encore aujourd’hui), de gel de stérilisation (jusqu’en avril), l’abandon de l’industrie du médicament et des appareils médicaux à la Chine (notamment), le manque de lits en réa et en hôpital du fait d’une politique de suppression commencée sous Sarkozy et continuée sous Hollande et Macron (lequel était l’adjoint de Hollande…), une lourdeur administrative portée par une pléthore de fonctionnaires inutiles, la collusion experts gouvernementaux-grands laboratoires qui a empêché l’usage de protocoles performants, tout cela a conduit à ce gâchis létal   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub