Covid-19 : la France regrette les « décisions unilatérales » de ses voisins sur la réouverture des frontières - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


samedi 16 mai 2020

Covid-19 : la France regrette les « décisions unilatérales » de ses voisins sur la réouverture des frontières

L’Espagne, l’Italie et l’Allemagne ont pris des mesures qui « ne confortent pas ce que nous devons faire pour travailler en solidarité », a dit le ministre de l’intérieur Christophe Castaner, pour qui il est « essentiel » de coordonner les décisions.

Covid-19 : la France regrette les « décisions unilatérales » de ses voisins sur la réouverture des frontières

Par : Le Monde avec AFP

Pour certains, ce sera un jardin ou une forêt, pour d’autres, la mer ou la montagne. A l’occasion du premier week-end post-confinement, les Français vont pouvoir prendre un bol d’air, samedi 16 mai, mais sous conditions et sous l’œil des autorités, qui appellent toujours à la plus grande prudence face au nouveau coronavirus. Car si l’épidémie reflue, les scientifiques s’accordent à considérer qu’aucun bilan ne pourra être tiré avant au moins deux semaines sur la trajectoire de la propagation du virus et une éventuelle « deuxième vague ».

Pour l’heure, le bilan quotidien de l’épidémie continue de baisser. Cent quatre nouveaux décès ont été enregistrés entre jeudi et vendredi, contre un pic à plus de 600 au début d’avril, portant le total à plus de 27 500 morts depuis le 1er mars. Surtout, le nombre de patients en réanimation diminue régulièrement (− 96 patients vendredi). Autre signe confirmant la décrue de l’épidémie : l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a annoncé que la surmortalité en France s’établissait à 22 % entre le 1er mars et le 4 mai par rapport à la même période de 2019, mais que cet indicateur était en baisse.

Des plages et des forêts rouvertes

Nageurs, plaisanciers, pêcheurs à pied et surfeurs peuvent retrouver le chemin des plages, de la Méditerranée à l’Atlantique et de la Manche. Pas question pour autant de bronzer ou de pique-niquer : elles sont réservées à un usage « dynamique », ont prévenu les autorités, qui y ont prohibé également sports et jeux collectifs.

Ce mouvement de réouverture des plages avait débuté mercredi dans le Finistère, avant de s’étendre aux principaux sites du nord de la Bretagne et du littoral atlantique. Les premières réouvertures de plages ont également été autorisées sur le littoral méditerranéen, de Nice à Argelès-sur-Mer. Dans les Bouches-du-Rhône, « il y aura des ouvertures de plages uniquement à partir du jeudi de l’Ascension », a prévenu le préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Pierre Dartout, précisant qu’à Marseille les 21 plages de la ville ne seraient pas accessibles avant le début du mois de juin.

Le confinement prend fin également dans le massif du Mont-Blanc, où le téléphérique de l’aiguille du Midi et le train du Montenvers reprennent du service samedi, moyennant un protocole sanitaire drastique. Le lac d’Annecy est de nouveau accessible aux sports et loisirs nautiques. Fréquenté chaque année par des millions de fidèles, le sanctuaire de Lourdes (Hautes-Pyrénées) rouvrira partiellement ses portes samedi.

Première destination touristique d’Europe, la France a également rouvert samedi plusieurs sites emblématiques, tels que le Mont-Saint-Michel, la cathédrale de Chartres ou encore le sanctuaire de Lourdes.

En Ile-de-France, les citadins, privés de nature huit semaines durant, vont pouvoir renouer avec la verdure, la région ayant rouvert 39 forêts publiques. Malgré les demandes répétées de la Mairie de Paris, les parcs et jardins de la capitale restent fermés, comme ailleurs en zone rouge. Les routes devraient enregistrer les premiers ralentissements, comme en direction de l’ouest au départ de Paris, prévoient les sociétés d’autoroute   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub