Covid-19 : l’Italie va rouvrir ses frontières européennes et l’Espagne veut prolonger l’état d’urgence - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


samedi 16 mai 2020

Covid-19 : l’Italie va rouvrir ses frontières européennes et l’Espagne veut prolonger l’état d’urgence

L’Europe, où chaque pays se déconfine à son rythme, est le continent le plus touché par la pandémie en termes de mortalité avec 1 848 790 cas et 164 145 décès dus au nouveau coronavirus.

Covid-19 : l’Italie va rouvrir ses frontières européennes et l’Espagne veut prolonger l’état d’urgence

Par : lemonde.fr

Le nouveau coronavirus a contaminé plus de 4,5 millions de personnes et fait au moins 307 321 morts dans le monde, selon un comptage réalisé par l’Agence France-Presse à partir de sources officielles samedi 16 mai, à 13 heures.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché. Plus de 1,44 million de cas y ont été recensés, ainsi que 87 568 décès. Suivent le Royaume-Uni (34 468 morts), l’Italie (31 610), la France (27 529) et l’Espagne (27 563).

Déconfinement, ouverture de restaurants… des pays en ordre dispersé

Au Vatican, la basilique Saint-Pierre rouvrira lundi, après complète désinfection et avec application des mêmes règles sanitaires que l’Italie, où certaines plages seront accessibles après des semaines de confinement. Le gouvernement italien a également annoncé samedi qu’à partir du 3 juin il allait rouvrir ses frontières aux touristes de l’UE et annuler la quarantaine obligatoire pour les visiteurs étrangers dans la péninsule.

L’Espagne a déjà commencé avec une prise de température et une quarantaine volontaire de 14 jours. Le premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, a par ailleurs annoncé vouloir prolonger l’état d’urgence, qui devait prendre fin le 24 mai, pendant « environ un mois » jusqu’à la fin du processus de déconfinement. De son côté, l’Allemagne a annoncé samedi la réouverture de sa frontière avec le Luxembourg et légèrement assoupli les conditions de passage avec l’Autriche et la Suisse.

Premier pays d’Europe à déclarer la « fin » de l’épidémie sur son sol, la Slovénie a annoncé une réouverture de ses frontières.

Pionnière en matière de déconfinement, l’Autriche a franchi une étape symbolique importante, vendredi, avec la réouverture de ses restaurants et des emblématiques cafés viennois. En Australie ou à Berlin, la réouverture des restaurants était également attendue avec impatience.

En République tchèque, les rassemblements de 300 personnes seront possibles à partir du 25 mai, quand les restaurants et les bars pourront également rouvrir.

En Irlande, lundi marquera également un assouplissement des mesures de confinement, avec réouverture de certains commerces, des plages et la possibilité de se retrouver en extérieur, au maximum à quatre personnes. Le pays va aussi imposer, à partir de lundi, 14 jours d’isolement aux voyageurs arrivant de l’étranger.

La Grèce, elle, a annoncé la réouverture prochaine et progressive de certaines liaisons maritimes et aériennes, afin de faciliter le retour des touristes à partir de la fin de juillet.

Au Chili, la capitale, Santiago, s’est réveillée, samedi, en confinement total. Une mesure ordonnée par le gouvernement après un bond de 60 % des nouveaux cas de coronavirus en vingt-quatre heures et un doublement du nombre de morts quotidiens en deux jours. La mesure, pour une période initiale d’une semaine, est entrée en vigueur vendredi soir à 22 heures heure locale dans la ville de 7 millions d’habitants, qui concentre plus de 80 % des cas du   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub