Crise migratoire : à Calais des embarcations des sauveteurs en mer volées et utilisées pour faire passer des migrants - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


mardi 5 mai 2020

Crise migratoire : à Calais des embarcations des sauveteurs en mer volées et utilisées pour faire passer des migrants

Le Centre de formation et d’intervention des sauveteurs en mer de Calais a été cambriolé trois fois entre le 16 mars et le 29 avril. Des bateaux, des paddles et divers matériels servant au sauvetage ont été dérobés. Certaines embarcations ont servi à transporter des migrants. Le préjudice s’élève à 50 000 €.

 Crise migratoire : à Calais des embarcations des sauveteurs en mer volées et utilisées pour faire passer des migrants

Par : Ouest-France avec agence

Les locaux du Centre de formation et d’Intervention de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) de Calais (Pas-de-Calais) ont été cambriolés à trois reprises entre le 16 mars et le 29 avril dernier. Cinq embarcations ont notamment été volées, rapporte France Bleu Pas-de-Calais, samedi 2 mai. Le préjudice s’élève à 50 000,00 €.

Des embarcations utilisées par des migrants

Lors du premier vol, les cambrioleurs se sont introduits dans les locaux de la SNSM en fracturant le volet roulant. Ils sont repartis avec un moteur de hors-bord. Mais la police est parvenue à retrouver les auteurs de cette intrusion.

Le deuxième vol a ciblé un hangar du port de Calais dans lequel la SNSM avait décidé de placer ses bateaux, en pensant qu’ils seraient davantage en sécurité. Là-bas, deux petits bateaux pneumatiques et trois zodiacs avaient disparu. Deux d’entre eux ont finalement été retrouvés. Selon 20 Minutes , les gardes-côtes britanniques ont intercepté l’un des canots pneumatiques au large de Douvres avec plusieurs migrants à bord. Un autre a été retrouvé au large du Cap Griz nez.

Du matériel nécessaire en période estivale

Le 29 avril enfin, des paddles, des zodiacs, des radios, ainsi que des sacs d’interventions contenant des défibrillateurs et des bouteilles d’oxygène ont été emportés par les voleurs.

Ces vols « remettent en question l’opérationnalité du Centre cet été » a expliqué la SNSM dans un communiqué relayé par France Bleu. Ce centre forme quinze jeunes sauveteurs chaque année et assure l’installation de 35 maîtres nageurs sauveteurs sur les plages du littoral pendant la période estivale. Face à cette situation, son directeur en appelle aux dons, soit par voie postale, soit via le site internet du   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub