SOLIDARITÉ - Calvados (14) : Le futur maire utilise ses indemnités pour offrir un masque à chaque habitant de sa commune - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


mardi 12 mai 2020

SOLIDARITÉ - Calvados (14) : Le futur maire utilise ses indemnités pour offrir un masque à chaque habitant de sa commune

Le futur maire de Subles a décidé d’utiliser ses 350 euros d’indemnités pour acheter des matières premières nécessaires à la confection de masques pour ses administrés

Calvados : Le futur maire utilise ses indemnités pour offrir un masque à chaque habitant de sa commune

Par : 20 Minutes avec agence

Récemment élu mais pas encore officiellement en fonction, le maire de Subles (Calvados) n’a cependant pas attendu de siéger au conseil municipal pour prendre des initiatives solidaires. Thierry Dubosq a ainsi décidé d’utiliser ses indemnités pour acheter des matières premières destinées à la fabrication de masques en tissu pour les 693 habitants de la commune, rapporte France 3 Normandie ce dimanche.

Près de 350 euros d’indemnités chaque mois

Chaque mois, le maire perçoit près de 350 euros d’indemnités liés à sa fonction. C’est cette somme, pour les mois de mars, avril et mai que Thierry Dubosq a choisi de prélever de son compte personnel pour offrir des masques à l’ensemble de ses administrés. « Notre commune est plutôt ouvrière. Tout le monde n’a peut-être pas les moyens d’acheter un masque pour toute la famille. Et nous, nous n’avions pas forcément le budget pour en offrir un à chacun », a-t-il déclaré auprès de France 3.

Une fois les matières premières achetées, le maire a fait appel aux bonnes volontés pour confectionner les masques. Ils ont ensuite été envoyés dans une blanchisserie afin d’être nettoyés et emballés dans un sachet. Les élus, de leur côté, se sont chargés de la distribution en faisant du   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub