VIDEO : Benyamin Netanyahou salue l’émission où Eric Zemmour évoque sa bonne gestion de la pandémie - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


samedi 9 mai 2020

VIDEO : Benyamin Netanyahou salue l’émission où Eric Zemmour évoque sa bonne gestion de la pandémie

Le Premier ministre israélien a évoqué l’émission «Face à l’info» avec Éric Zemmour, dans laquelle était analysée la bonne gestion du coronavirus par son gouvernement. Il en a profité pour affirmer qu’Israël est «le leader mondial de la lutte contre l’épidémie».

 VIDEO : Benyamin Netanyahou salue l’émission où Eric  Zemmour évoque sa bonne gestion de l’épidémie

Par : fr.sputniknews.com

Vendredi 9 mai, Benyamin Netanyahou a relayé sur Twitter un extrait de l’émission «Face à l’info» de la veille, présentée par Christine Kelly sur CNews avec notamment Éric Zemmour. Le dirigeant israélien a semblé apprécier que la télévision française évoque sa propre gestion du coronavirus.

«La France le sait: Israël est le leader mondial de la lutte contre l’épidémie de coronavirus. Bravo à vous!», a-t-il écrit, partageant l’extrait sous-titré en hébreu pour l’occasion.

Le chroniqueur américain Harold Hyman y rappelle d’abord que le pays a réagi très rapidement, dès le premier cas, et détaille ensuite plusieurs mesures prises par le gouvernement.

Traçage numérique de la population

Israël a en effet utilisé une méthode particulière, instaurant un couvre-feu non pas par ville mais par quartier en privilégiant ceux des «ultra-orthodoxes». L’État hébreu a également largement testé au Covid-19 sa population et a surtout étroitement surveillé les déplacements des personnes contaminées.

Ce traçage était censé être déployé dans la lutte antiterroriste, mais a été «emprunté» par le ministère de la Santé pour des raisons sanitaires. Son utilisation avait d’ailleurs fait polémique auprès d’une partie de la population, laquelle craignait que ce moyen technologique, constituant une atteinte à leur vie privée, ne devienne une mesure permanente.

Selon le bilan du samedi 9 mai, Israël n’affiche que 245 décès pour 16.436 cas et plus de 11.000 guérisons, alors que le coronavirus y est apparu fin février. Le pays a enclenché son processus de déconfinement: centres commerciaux, universités, parcs et réserves naturelles ont déjà rouvert. Les hôtels, marchés et salles de sport devraient le   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub