VIDÉO - Charles de Gaulle le 18 juin 1940 : un homme seul face à l'Histoire

Il y a tout juste quatre-vingts ans, un général de brigade peu connu prononçait depuis la BBC à Londres un discours historique pour relancer la lutte contre l'Allemagne nazie. Ce héraut de la France libre ignore alors si sa famille est toujours vivante, en particulier sa femme et soutien Yvonne.

Charles de Gaulle le 18 juin 1940 : un homme seul face à l'Histoire

Par : Pierre Neveux | franceculture.fr

Militaire, chef de guerre, Charles de Gaulle est entré dans l'Histoire en refusant l'armistice et l'occupation de l'Allemagne nazie. Mais derrière cette image se cache un homme seul. "A 49 ans, j'entrais dans l'aventure, comme un homme que le destin jetait hors de toutes les séries", raconte-t-il dans ses Mémoires de guerre à propos de ce fameux 18 juin 1940.

Un couple dans le fracas de l'Histoire

Quand il débarque à Londres le 17 juin, cet éphémère sous-secrétaire d'Etat à la guerre d'un gouvernement démissionnaire se voit "seul et démuni de tout, comme un homme au bord d'un océan qu'il prétendrait traverser à la nage". Pétain vient d'annoncer l'armistice et de Gaulle veut rallier Winston Churchill à sa cause. Churchill qui dira le 2 août 1944 aux Communes : "Je n'ai jamais oublié et ne pourrai jamais oublier qu'il a été le premier Français éminent à se dresser face à l'ennemi commun". La notoriété de celui qui a déjà lancé un premier appel le 2 juin 1940 dans une émission de radio française intitulée "Le quart d'heure du soldat" ne dépasse pas alors un cercle restreint de parlementaires et de militaires. Certains ayant lu son livre-manifeste Vers l'armée de métier, sur ses conceptions de la guerre moderne. C'est dans ce chaos de l'Histoire, que sa femme Yvonne et leurs trois enfants décident de braver tous les dangers pour le retrouver.

C'est le parti pris cinématographique qu'a récemment proposé Gabriel Le Bomin dans le film De Gaulle. "C'est une histoire absolument poignante et d'ailleurs qu'on ne connaît que depuis peu de temps" souligne Hervé Gaymard, le président de la Fondation Charles de Gaulle :

Ce film nous montre que c'est un homme de chair et de sang qui avait une très grande sensibilité et qu'il cachait parce que c'était son devoir d'état. Il raconte comment Yvonne de Gaulle est partie d'abord dans le Loiret, ensuite en Bretagne. Quand elle est en Bretagne, elle n'a aucune nouvelle de son mari. Il ne sait pas où elle est, et lui ne sait pas où est sa famille. Si bien que lorsqu'il prononce l'appel du 18 juin, il ne sait pas si sa famille est morte ou vivante. Il a seulement pu reconstituer que la veille trois bateaux étaient partis de Brest. Sur ces trois bateaux, deux ont été coulés par les Allemands. Il ne sait pas dans lequel sa famille était.


L'homme de la France Libre est seul, alors que sa femme Yvonne et leurs trois enfants sont pris dans le tourbillon de l'exode. "Yvonne de Gaulle encourage Charles de Gaulle vers son destin, c'est un soutien sans faille au moment du 18 juin. Alors qu'il venait de se mettre au ban de l'armée, qu'il allait être dégradé, dépossédé de ses biens et condamné à mort." explique l'historienne Frédérique Neau-Dufour, qui a signé la...   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Commentaires

Suivez nous sur :

Posts les plus consultés de ce blog

[RÉCAP ✔] - Retrouvez avec nous les articles du dimanche 29 mai 2022 sur 01topinfo.fr

[RÉCAP ✔] - Retrouvez avec nous les articles du samedi 04 juin 2022 sur 01topinfo.fr

[RÉCAP ✔] - Retrouvez avec nous les articles du mardi 31 mai 2022 sur 01topinfo.fr

[RÉCAP ✔] - Retrouvez avec nous les articles du lundi 30 mai 2022 sur 01topinfo.fr