Actu-santé : Les bienfaits des étirements pour les vaisseaux sanguins prouvés par la science - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


lundi 6 juillet 2020

Actu-santé : Les bienfaits des étirements pour les vaisseaux sanguins prouvés par la science

De simples étirements pourraient prévenir les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux en relâchant les artères et en améliorant la circulation sanguine, selon les scientifiques

SANTE : Les bienfaits des étirements pour les vaisseaux sanguins prouvés par la science

Par : fr.sputniknews.com

De nouvelles recherches recommandent un bon étirement pour aider à protéger contre les maladies cardiaques, le diabète et les accidents vasculaires cérébraux, en desserrant les artères. Une étude italienne a été publiée dans la revue The Journal of Physiology.

Selon des scientifiques, seuls trois mois d'étirements passifs aident à améliorer la circulation sanguine en facilitant la dilatation des artères et en diminuant leur raideur. L'étirement passif implique une force externe, telle qu'une autre personne ou un accessoire, pour s'étirer, tandis que l'étirement actif est effectué par la personne elle-même.

Les chercheurs ont observé des changements dans les vaisseaux sanguins qui pourraient avoir un impact par exemple sur les maladies cardiaques, et pourraient aider à mettre en place des programmes de traitement bon marché et sans médicaments.

La régularité requise

Ils ont réparti 39 participants des deux sexes en bonne santé en deux groupes. Le groupe témoin n'a subi aucun étirement, tandis que le groupe expérimental a effectué des étirements passifs des jambes cinq fois par semaine pendant 12 semaines. Ils ont constaté que les artères de partie inférieure de la jambe et du haut du bras avaient augmenté le flux sanguin et la dilatation lorsqu'elles étaient stimulées, et leur rigidité a diminué.

Une amélioration de la pression artérielle et de la fonction vasculaire a également été notée après les 12 semaines d'entraînement dans les artères des parties du corps non directement impliquées dans l'étirement passif.

Cependant, les améliorations induites par l'étirement passif semblent avoir une courte durée. Elles sont revenues aux taux de pré-entraînement dans les six semaines suivant la fin des séries d'entraînement   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub