Actu-santé : Voici à quoi va ressembler un salarié après 25 ans de télétravail - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


mercredi 8 juillet 2020

Actu-santé : Voici à quoi va ressembler un salarié après 25 ans de télétravail

Avec la pandémie, nombreux sont ceux qui ont été convertis au télétravail. Quelles conséquences sur la santé pourra avoir ce fonctionnement à distance? Un moteur de recherche d’emplois a imaginé à quoi ressemblera le télétravailleur lambda dans 25 ans. Le dos rond, un surpoids et une chute de cheveux… Une liste non-exhaustive des problèmes à venir.

Voici à quoi va ressembler un salarié après 25 ans de télétravail

Par : fr.sputniknews.com

Elle s’appelle Susan, elle souffre de surpoids, elle a le dos rond et les yeux rouges en permanence: voici le portrait d’une personne travaillant à distance en 2045 imaginé par le moteur de recherche d’emplois DirectlyApply.

Sur son site, la société a proposé des images montrant une femme d’âge moyen vivant en 2045. De l'interaction sociale réduite au manque d’exercices sportifs, ce portrait révèle à quoi nous pourrions ressembler si nous ne changeons pas nos habitudes de travail à domicile.

Obésité et stress élevé

Ainsi, à part un double menton et une obésité, Susan a également les yeux secs et rouges à cause des nombreuses heures passées devant son écran d’ordinateur, mais aussi des cernes sous les yeux. Susan souffre également de problèmes de cheveux. Faute de vitamine D, ceux-ci tombent et poussent mal.

Susan éprouve par ailleurs un haut niveau d’anxiété. Le cortisol produit par le corps lorsqu’il se trouve dans cet état de détresse élève la pression sanguine et nuit à l’organisme ...   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub