Black Lives Matter: En soutien au mouvement antiraciste une église britannique place un Jésus noir au-dessus de son autel - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


jeudi 2 juillet 2020

Black Lives Matter: En soutien au mouvement antiraciste une église britannique place un Jésus noir au-dessus de son autel

En soutien au mouvement antiraciste, la cathédrale Saint Alban, à quelques kilomètres de Londres, a érigé une peinture de la Cène avec un Jésus noir en lieu et place d’une Vierge à l’enfant.

Black Lives Matter: En soutien au mouvement antiraciste une église britannique place un Jésus noir au-dessus de son autel

Par : valeursactuelles.com

La folie antiraciste s’invite dans les églises. Alors que le mouvement Black Lives Matter se fait entendre dans le monde entier depuis la mort de George Floyd, la cathédrale Saint Alban, dans le comté de Hertfordshire au nord de Londres, a décidé de rendre un hommage bien particulier à la communauté noire, rapporte le Daily Mail. En lieu et place d’un triptyque représentant la Nativité, les responsables de l’édifice ont décidé d’ériger une peinture de la Cène au milieu duquel trône un Jésus… à la peau noire.

« L’Eglise n’est pas en position de force pour prêcher la justice raciale »

Ce tableau, réalisé en 2009 par Lorna May Wadsworth et inspiré de la célèbre Cène de Léonard de Vinci, a été peint à partir d’un modèle né en Jamaïque. Jusqu’au mois d’octobre, il couvrira un triptyque d’une scène de la Nativité, représentant la Vierge Marie et l’enfant Jésus entourés de bergers et des rois mages. « La vie des Noirs compte, c’est pourquoi nous avons transformé notre autel des persécutés en un espace de réflexion et de prière avec le retable de Lorna », s’est félicité Jeffrey John, doyen de la cathédrale, auprès du Daily Mail. « L’Eglise n’est pas en position de force pour prêcher aux autres la justice, raciale ou autre », a-t-il estimé. « Les experts conviennent que Jésus aurait probablement eu des traits du Moyen-Orient, mais pendant des siècles, les peintres européens ont traditionnellement peint le Christ à leur image », a fait valoir l’artiste, expliquant que ce tableau visait à remettre en question « le mythe occidental » selon lequel Jésus avait les cheveux et les yeux clairs.

La semaine dernière, l’archevêque de Canterbury, chef de l’Eglise anglicane, s’est positionné lui-même en faveur d’une réflexion sur la représentation du Christ en tant qu’homme blanc. Selon le primat de l’Eglise d’Angleterre, « Jésus [est] représenté d’autant de façons qu’il y a de cultures, de langues ou de compréhensions »   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub