Filière d'Albertville : la djihadiste française Emilie Khiari condamnée à Paris capturée en Syrie - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


mercredi 1 juillet 2020

Filière d'Albertville : la djihadiste française Emilie Khiari condamnée à Paris capturée en Syrie

La djihadiste Emilie Khiari a été interpellée en Syrie, quelques jours après avoir été condamnée en son absence à 20 ans de prison.

Filière d'Albertville : la djihadiste française Emilie Khiari condamnée à Paris capturée en Syrie

Par : Valeursactuelles.com

Grosse prise dans la lutte anti-terroriste. Il y a quelques jours, la djihadiste française Emilie Khiari, 28 ans, a été interpellé dans le nord de la Syrie, au cœur d’une zone contrôlée par les forces armées turques, selon les informations du Point. Née à Chambéry, la jeune femme avait été condamnée en son absence, le 25 juin dernier, à 20 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises spéciale de Paris pour implication dans la « filière djihadiste d’Albertville », en Savoie. Selon les services de renseignements français, elle avait été signalée en zone de combat dès 2016.

Emilie Khiari a été capturée en Syrie en compagnie de Pascale Reymonenq, 58 ans, originaire de Seine-Saint-Denis, qui fait l’objet d’un mandat d’arrêt du tribunal judiciaire de Parsi dans une enquête pour association de malfaiteurs terroriste. Les deux femmes devraient rapidement être expulsées vers la France pour y être incarcérées. Leur sortie du territoire turc dépend des formalités administratives, mais aussi des vols affrétés entre Ankara et Paris, qui ne devraient reprendre que le 17 juillet. La filière d’Albertville, une des plus anciennes du terrorisme armé exporté

La filière d’Albertville, une des plus anciennes du terrorisme armé exporté

Peu médiatisés, les djihadistes savoyards constituent pourtant une des branches les plus anciennes du terrorisme armé exporté, vers l’Afghanistan puis la Syrie, rappelle Le Point. Plusieurs ressortissants d’Albertville étaient partis faire le djihad en Afghanistan dès la fin des années 2000. En 2011, deux hommes avaient été condamnés à Paris pour le financement et l’envoi de djihadistes d’Albertville à Kaboul. En 2014, un Algérien avait été arrêté alors qu’il convoyait de jeunes hommes d’un quartier populaire d’Albertville vers Alep. Un procès dit des « filières djihadistes d’Albertville » s’était tenu en 2017, au cours duquel quatre terroristes avaient été condamnés à des peines allant de six à huit ans de prison   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub