Justice : Traoré, Pavlenski, Ramadan... Me Yassine Bouzrou, l'avocat brillant des crapules - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


jeudi 9 juillet 2020

Justice : Traoré, Pavlenski, Ramadan... Me Yassine Bouzrou, l'avocat brillant des crapules

Méconnu par l'opinion, Me Yassine Bouzrou trace son bonhomme de chemin dans le microcosme des avocats. Doté d'un talent évident pour son métier, il aime à défendre des personnages sulfureux. Portrait.

Justice : Traoré, Pavlenski, Ramadan... Me Yassine Bouzrou, l'avocat brillant des crapules

Par : Jules Torres | valeursactuelles.com

Souvent présenté de manière caricaturale, Yassine Bouzrou fait pourtant autorité dans la profession. En février dernier, LCI décrivait l’avocat comme un « cancre » à l’école, coiffé d’un bonnet d’âne en raison de sa scolarité semée d'embuches. Le conseil national des barreaux avait ensuite saisi le CSA, dénonçant une « présentation particulièrement dégradante ».

Me Bouzrou est pourtant un modèle de méritocratie républicaine. Il vient d’une famille modeste arrivée du Maroc dans les années 1960. Sa mère est garde-malade et son père chauffeur livreur. Avec ses quatre frères, il a vécu son enfance en cité, à Courbevoie, dans les Hauts-de-Seine. Son exclusion définitive du collège en quatrième, après une bagarre générale, qui sera son premier scandale judiciaire, le conduit dans un internat privé au Pré-Saint-Gervais, en Seine-Saint-Denis, où il obtient son bac technologique au rattrapage. Il poursuivra finalement ses études en fac de droit, après avoir rêvé un temps, comme beaucoup d'adolescents, de devenir footballeur professionnel.

Passionné par sa formation, il décroche des stages avec une pugnacité digne des meilleurs enquêteurs. Yassine Bouzrou passera ainsi dans le cabinet du pénaliste Jean-Yves Liénard, après avoir glané son stage en s’invitant à une soirée du barreau de Versailles. Son audace plait aussi à Jean-Yves Le Borgne, qu’il rencontre en s’incrustant lors d’un déjeuner. Le célèbre avocat d’affaires a notamment défendu Carlos Ghosn, Joey Starr ou encore Eric Woerth. Pendant son stage, il est alors au cœur du procès de l’affaire Tiberi et des faux électeurs du 5e arrondissement de Paris.

Il valide ...

[La suite est réservée aux abonnés]   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub