Le parti écologiste EELV s’en prend à Éric Zemmour et va alerter le CSA - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


jeudi 2 juillet 2020

Le parti écologiste EELV s’en prend à Éric Zemmour et va alerter le CSA

Le parti écologiste compte écrire à l’instance audiovisuelle pour dénoncer, disent-ils, “l’œuvre de l’essayiste sur CNews”.compte écrire à l’instance audiovisuelle pour dénoncer, disent-ils, “l’œuvre de l’essayiste sur CNews”.

 Le parti écologiste EELV s’en prend à Éric Zemmour et va alerter le CSA

Par : valeursactuelles.com

Après leur relatif succès le week-end dernier lors du second tour des municipales, les Verts avaient connu un début de semaine plutôt serein. Jusqu’à ce que certains osent remettre en question les résultats du scrutin. Parmi eux, l’ancien écologiste François de Rugy par exemple, mais surtout Éric Zemmour. Sur CNews, dans l’émission Face à l’info, le journaliste avait analysé la poussée verte et remis en cause leur discours : « Les Verts sont des multiculturalistes assumés, des immigrationnistes assumés, des sans-frontièristes assumés, ils ont souci de la nation française comme de leur dernière éolienne. Le vert des Verts correspond comme par hasard au vert de l'islam », avait-il lancé.

La phrase de trop pour EELV ? Il semblerait que oui à en croire Libération. Car réunis en bureau exécutif, certains membres - une petite majorité apparemment - ont décidé d’écrire au CSA « sur l’ensemble de l’œuvre d’Éric Zemmour ». Selon un cadre du parti, les propos sont plus « ridicules qu’autre chose » et les Verts préfèrent en rire. « On se marre à regarder les détournements de sa sortie sur les réseaux sociaux, les gens qui se moquent de lui avec son polo vert… », dit-il. Drôle donc ? Pourtant, EELV compte bien alerter le CSA.

« Poisson-pilote de l’extrême droite »

Selon Libération, ce sont « ses propos en général » qui les inquiètent, raison pour laquelle ils se fendent d’un courrier au gendarme de l’audiovisuel. « Tous les jours à une heure de grande écoute, il tient des propos sexistes, homophobes, racistes, tous les ‘istes’ négatifs que vous voulez : il va de plus en plus loin, dit les choses les plus énormes possibles, il est le poisson-pilote de l’extrême droite », dénonce Sandra Regol, secrétaire national adjointe du parti.

Pour rappel, Éric Zemmour avait argumenté son discours sur CNews après le scrutin en mettant l’accent sur les électeurs des métropoles : « Quel est l’électorat de la gauche dans les métropoles ? C’est ce qu’on appelle les bobos », avait-il souligné. Il s’était aussi inquiété des conséquences du vote écologiste. « Quand on regarde ce qui se passe à Grenoble, à Paris, les Verts au pouvoir ça veut dire : beaucoup de logements sociaux, pour les familles immigrées, beaucoup de subventions aux associations féministes, LGBT et pro-immigration et un laxisme pour les trafics notamment de drogue qui fait ressembler, par exemple, la ville de Grenoble à Chicago ». Dans son courrier, EELV tance la réaction potentielle à venir du CSA : « Il fait quoi le CSA ? », interpelle Sandra Regol. « Il y a eu des microsanctions mais ça continue ». Pas sûr que de tels sous-entendus plaisent au Conseil supérieur de ...   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub