Marseille : Fraude aux procurations : Samia Ghali soupçonnée d’être impliquée - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


lundi 6 juillet 2020

Marseille : Fraude aux procurations : Samia Ghali soupçonnée d’être impliquée

Après Martine Vassal, l'ex-sénatrice PS est à son tour soupçonnée de fraude aux procurations lors de la campagne aux élections municipales de Marseille. Contacté par La Provence, son entourage a assuré “ne pas avoir connaissance de ces suspicions”.

Marseille : Fraude aux procurations : Samia Ghali soupçonnée d’être impliquée

Par : valeursactuelles.com

Si les investigations au sujet de la fraude aux procurations se concentraient principalement sur Martine Vassal (LR), elles mettent aujourd'hui en cause une autre figure de la politique marseillaise… Trois semaines après l’ouverture de l’enquête pour « manœuvre frauduleuse » et « faux et usage de faux » par la procureure de la République de Marseille, Dominique Laurens, une autre ex-candidate à la municipalité est visée. Il s’agit de la sénatrice DVG de Marseille, Samia Ghali.

« Plusieurs dizaines de procurations validées en infraction »

D’après des informations révélées par La Provence, un signalement serait parvenu fin juin à la brigade financière de la police judiciaire. Une source a confié au journal, ce lundi 6 juillet : « Il pointe du doigt plusieurs dizaines de procurations validées en infraction au code électoral au bénéfice de Madame Ghali », avant de poursuivre : « Pourquoi on peut en déduire cela ? Tout simplement parce que c’est une de ses colistières qui a amené à plusieurs reprises des liasses de procurations à faire tamponner aux policiers ». Quatre policiers du commissariat Nord vont être entendus ce lundi 6 juillet en audition libre. Un commandant de police pourrait être lui-aussi rapidement entendu. Contacté par La Provence, l’entourage de Samia Ghali, a assuré ne pas avoir connaissance de ces suspicions.

Comme l’avaient rapporté France 2 et Marianne, le 15 juin dernier, des colistières de Martine Vassal dans les 4e et 6e secteurs de Marseille auraient proposé à des électeurs d’établir des « procurations simplifiées », parfois même sans disposer de la signature de la personne concernée plusieurs colistiers de Martine Vassal, présentée comme la digne héritière de Jean-Claude Gaudin, avaient été mis en cause pour des « procurations simplifiées ». Mercredi 17 juin, France 2 révélait un nouveau volet de cette affaire. Des dizaines de résidents d’un Ehpad à Marseille auraient voté par procuration, le 15 mars. Âgés de 90 ans en moyenne, certains sont atteints de la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson. La loi impose qu’une procuration soit effectuée dans un commissariat, en la présence d’un officier de police judiciaire habilité à vérifier l’identité du mandant ..   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub