Municipales 2020 : Julien Aubert demande aux Français de ne pas se faire “ COUILLONNER ! ” par les écolos - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


mercredi 1 juillet 2020

Municipales 2020 : Julien Aubert demande aux Français de ne pas se faire “ COUILLONNER ! ” par les écolos

Avec les victoires écolos dans plusieurs grandes villes de France aux municipales, le député LR craint “le retour des anticapitalistes et des néo-marxistes”.

.Municipales 2020 : Julien Aubert demande aux Français de ne pas se faire “ COUILLONNER ! ” par les écolos

Par : valeursactuelles.com

« L’écologisme tel qu’on le voit, ça n’est pas seulement les petits oiseaux et la protection : c’est une pastèque, c’est vert à l’extérieur, rouge à l’intérieur ». Invité de Sud Radio ce mercredi 1er juillet au matin, le député LR Julien Aubert est revenu sur les victoires d’EELV dans plusieurs grandes villes de France. Pour lui, pas question de laisser le monopole de l’écologie à cette nouvelle gauche. « En réalité, c’est le retour des anticapitalistes, des néo-marxistes, d’une vision de la société qui est fondamentalement archaïque » car « elle fait abstraction de tout flux humain, de tout développement », a-t-il fustigé, priant les Français de ne pas se faire « couillonner ».

« L’écologie n’est ni de droite ni de gauche »

Julien Aubert déplore également que la droite ne s’empare pas plus du sujet aujourd’hui. « Le problème de la droite est qu’elle a pensé la première écologie dans les années 70 et ensuite, on a convaincu les Français que seule Europe Ecologie Les Verts avait des solutions en matière de protection de l’environnement », a-t-il regretté au micro de Sud Radio. Selon lui, « l’écologie n’est ni de droite ni de gauche ». Mais l’élu affirme que la droite, et notamment son parti doit « se reprendre », car elle a commencé à considérer « que le système économique était très bien, qu’il n’y avait aucun perdant et qu’on pouvait continuer à piller la planète et les ressources ». Lui estime « qu’il y a la possibilité de concilier l’économie et l’écologie ».

Aubert fustige la politique écologique du gouvernement

Julien Aubert en profite pour tacler la politique écologique du gouvernement, notamment quand il décide de fermer les centrales nucléaires au profit d’éoliennes « qui coûtent une centaine de milliards d’euros sur 25 ans ». « On a un problème qui est le fossile, que sont les carburants, qu’est la rénovation énergétique, et on met l’intégralité de ce que nous avons sur quelque chose qui n’a aucun impact sur le réchauffement climatique », déplore-t-il, proposant un plan de rénovation énergétique des bâtiments qui serait quasiment gratuit pour les ménages en prenant ces crédits de l’éolien et des panneaux photovoltaïques qui, selon lui, « ne servent à rien en matière de réchauffement climatique »   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub