Remaniement : les policiers ne veulent plus de Christophe Castaner - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


lundi 6 juillet 2020

Remaniement : les policiers ne veulent plus de Christophe Castaner

A la veille de l’annonce du nouveau gouvernement de Jean Castex, les forces de l'ordre ont fait savoir qu’elles souhaitaient un nouvel homme fort place Beauvau.

Remaniement : les policiers ne veulent plus de Christophe Castaner

Par : valeursactuelles.com

Le divorce entre les policiers et Christophe Castaner semble bien définitif. Alors que les relations entre les forces de l’ordre et le premier Ministre n’ont cessé de se dégrader ces derniers mois, notamment sur le sujet de la méthode dite de la « clef d'étranglement » lors des interventions, les syndicats ont fait savoir qu’ils aimeraient un nouvel homme fort place Beauvau. « Il y a eu un lien de confiance de rompu avec les policiers, tous les policiers nationaux, quel que soit leur grade. Pour un ministère de cet acabit, il est vrai que ce serait mieux que nous ayons un vrai flic, quelqu'un qui connaisse vraiment le métier et qui soit en connexion avec le terrain. Mais bon, ça n'est pas à nous de faire le casting », a indiqué sur BFMTV Rocco Contento, secrétaire départemental Unité SGP Police - Force ouvrière Paris.

Des policiers « blessés dans leur chair »

« Les collègues ont été blessés dans leur chair. On a stigmatisé le policier en disant qu'il est raciste, qu'il est violent », regrettait déjà au micro de BFMTV Ludovic Bonnet, secrétaire départemental adjoint Unité SGP Police - Force ouvrière Seine-Saint-Denis, le 12 juin dernier. Selon les informations de BFMTV, le nom de Frédéric Péchenard, ancien directeur général de la police, membre des Républicains et vice-président de la région Île-de-France chargé de la sécurité, est évoqué en coulisses. « En interne c'est sûr que ce serait bien perçu, c'est un ancien grand policier. Il est aussi lié à une approche plutôt offensive de la police », souligne Mathieu Zagrodzki, chercheur associé au Cesdip (Centre de recherche sociologique sur le droit et les institutions pénales), spécialiste police-sécurité.

Alors que le remaniement devrait être annoncé lundi, les forces de l'ordre ne sont pas les seules à avoir des attentes. En parallèle à cette requête des policiers, neuf organisations syndicales de retraités demandent un ministère ou un secrétaire d'État dédié à la question des personnes âgées. Elles demandent à Jean Castex de « penser à un quart de la population » française   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub