SCI-TECH : La consommation de lait cru comporte un danger sur lequel alertent les scientifiques - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


mercredi 1 juillet 2020

SCI-TECH : La consommation de lait cru comporte un danger sur lequel alertent les scientifiques

Des scientifiques de l'Université de Californie à Davis ont déclaré que le lait cru de vache, laissé à température ambiante, contenait un grand nombre de bactéries résistantes aux médicaments. Ces micro-organismes peuvent ainsi provoquer l'apparition de maladies infectieuses.

SCI-TECH : La consommation de lait cru comporte un danger sur lequel alertent les scientifiques

Par : fr.sputniknews.com

Une équipe de chercheurs de l’Université de Californie à Davis a découvert que le lait de vache cru pouvait être une source de bactéries résistantes aux médicaments antimicrobiens, selon une étude publiée le 26 juin dans la revue Microbiome.

D’après eux, un tel processus se produit si le lait reste à température ambiante. Consommées, les bactéries peuvent provoquer l'apparition de maladies infectieuses.

Au cours de l'expérience, les chercheurs ont analysé environ 2.000 échantillons de lait pasteurisé et cru, qui ont montré qu’à température ambiante la résistance des microbes aux antibiotiques était plus forte dans le lait cru.

L’absence de bactéries utiles

En outre, il s’est avéré que près de 3% des Américains ne réchauffaient pas leur lait cru avant consommation car ne soupçonnant pas le danger et étant convaincus qu’il contenait des probiotiques utiles.

«Nous n'avons pas trouvé beaucoup de bactéries bénéfiques dans les échantillons de lait cru», a souligné l'auteur principal de l'étude, Jinxin Liu.

Pour ceux qui veulent continuer à en boire, les chercheurs ont conseillé de le conserver au réfrigérateur ...   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub