Statues dégradées à Marseille: «Les colonisés d'Afrique niq*ent la France» - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


jeudi 2 juillet 2020

Statues dégradées à Marseille: «Les colonisés d'Afrique niq*ent la France»

Une dizaine de personnes ont tagué avec de la peinture rouge des statues commémoratives des anciennes colonies françaises d'Afrique et d'Asie mardi soir à Marseille, rapporte France Bleu. Après la dégradation des monuments au niveau des escaliers de la gare Saint-Charles, une femme a été placée en garde à vue.

Statues dégradées à Marseille: «Les colonisés d'Afrique niq*ent la France»

Par : fr.sputniknews.com

Au cœur d'une polémique mémorielle provoquée par la vague antiraciste après la mort de George Floyd aux États-Unis fin mai, les monuments commémorant la colonisation sont régulièrement dégradés en France. Cette fois-ci, ce sont des statues des anciennes colonies françaises d'Afrique et d'Asie au pied des escaliers de la gare Saint-Charles à Marseille qui ont été taguées avec de la peinture rouge mardi 30 juin, relate France Bleu.

Deux inscriptions à caractère obscène, effacées depuis, ont été retrouvées: «Les colonisés d'Afrique niq*ent la France» sur la statue consacrée à l'Afrique et «Les colonisés d'Asie niq*ent la France» sur la plaque de la statue consacrée à l’Asie.

Une femme interpellée

Parmi une dizaine de participants à cette dégradation, une femme âgée de 30 ans a été interpellée et placée en garde à vue, est-il indiqué. Elle a été filmée en train de mettre de la peinture sur les deux monuments. Les autres suspects ont fait l’objet d’un contrôle d’identité, mais ils pourraient être convoqués au fur et à mesure que l’enquête avance, fait savoir Actu17 ...   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub