« C’est donner raison aux agresseurs...! » : un député LREM “ condamne ” l’interdiction des maillots du PSG à Marseille - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut

vendredi 21 août 2020

« C’est donner raison aux agresseurs...! » : un député LREM “ condamne ” l’interdiction des maillots du PSG à Marseille

Hugues Renson dénonce un “non-sens” après l’arrêté du préfet des Bouches-du-Rhône en vue de la finale de Ligue des champions, dimanche.

« C’est donner raison aux agresseurs...!  » : un député LREM “ condamne ” l’interdiction des maillots du PSG à Marseille

Par : valeursactuelles.com


Ligue des champions: l'arrêté interdisant les maillots du PSG dans le centre de Marseille est abrogé


Plutôt que de garantir la sécurité des citoyens, on préfère désormais, en France, interdire certains vêtements à même de « provoquer » les agresseurs. C’est, à tout le moins, le constat que semble faire un député La République en Marche, jeudi 20 août, après que le préfet des Bouches-du-Rhône a décidé d’interdire les maillots du PSG dans le centre de Marseille, dimanche, à l’occasion de la finale de la Ligue des champions.

« Ce n’est pas admissible »

« Cette décision, dont l’intention est louable, est un non-sens. Je la condamne fermement. Si tout doit être fait pour prévenir la violence, interdire le port d’un vêtement au motif qu’il susciterait chez certains la haine n’est pas admissible », a écrit, sur Twitter, l’élu de Paris Hugues Renson. Et d’ajouter : « C’est donner raison aux agresseurs ».

Sur BFM TV, vendredi, le préfet des Bouches-du-Rhône a détaillé les raisons qui l’ont poussé à prendre l’arrêté décrié. « Mardi 18 août, dans le centre de Marseille, on a eu des incidents, des poursuites, des gens qui se sont bagarrés et je ne veux pas imaginer ce que ça serait dans l’hypothèse d’une victoire du PSG dimanche soir », a-t-il indiqué. « C’est une mesure qu’on prend pour éviter des incidents qui peuvent prendre une tournure extrêmement dramatique », a-t-il poursuivi…   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub