INSOLITE : En Corée du Nord les chiens jugés “bourgeois” sont tués et vendus aux restaurants

Kim Jong-un considère que les chiens de compagnie sont un symbole de la “décadence” capitaliste. Le président nord-coréen a ordonné que ces derniers soient “utilisés” pour résoudre les pénuries alimentaires du pays.

INSOLITE : En Corée du Nord les chiens jugés “bourgeois” sont tués et vendus aux restaurants

Par : valeursactuelles.com

Les propriétaires de chiens de compagnie ne décollèrent pas. Comme le révèle le Daily Mail, Kim Jong-un a annoncé dernièrement que posséder un animal de compagnie est désormais interdit par la loi, dénonçant le fait d'avoir un chien à la maison comme « une tendance corrompue de l'idéologie bourgeoise ». « Les autorités ont identifié des ménages avec des chiens de compagnie et les forcent à les abandonner et à les abattre », a indiqué une source proche du pouvoir au journal sud-coréen Chosun Ilbo. Certains chiens sont ainsi envoyés dans des zoos publics ou vendus à des restaurants de viande de chien.

Les propriétaires d'animaux « maudissaient Kim Jong-un »

Un récent rapport de l'ONU a déclaré que jusqu'à 60% des 25,5 millions d'habitants de la Corée du Nord sont confrontés à des « pénuries alimentaires généralisées» qui ont été aggravées par les sanctions internationales imposées au régime pour ses programmes de missiles nucléaires et la décision de fermer la frontière avec la Chine en raison du coronavirus. Pékin est traditionnellement le principal soutien de Pyongyang et la source d'une grande partie de la nourriture nécessaire pour nourrir le peuple du leader nord-coréen.

La viande de chien a longtemps été considérée comme un mets de choix dans la péninsule coréenne, bien que la tradition de manger des chiens disparaisse progressivement en Corée du Sud. Pourtant, environ 1 million de chiens sont élevés dans des fermes pour être consommés chaque année dans le sud. Le meilleur ami de l'homme est toujours un incontournable du menu dans le Nord, avec un certain nombre de restaurants pour chiens à Pyongyang. Le Chosun Ilbo a rapporté que les propriétaires d'animaux « maudissaient Kim Jong-un » mais ils demeurent impuissants…   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Commentaires

Suivez nous sur :

Posts les plus consultés de ce blog

Mélenchon contesté : « le bruit et la fureur » de LFI inquiète au PS…

Variole du singe: élus et associations réclament une commission d'enquête

Brive-la-Gaillarde : Un homme poignardé à mort dans la rue, le suspect en situation irrégulière, interpellé à Limoges

Il neutralise un radicalisé : « Si je n’agis pas, il plante tout le monde ! »