Jean Castex : son rendez-vous discret avec un ancien ministre qui a été éjecté du gouvernement - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


mercredi 26 août 2020

Jean Castex : son rendez-vous discret avec un ancien ministre qui a été éjecté du gouvernement

Mardi 25 août 2020, Jean Castex a petit-dejeuné avec un ancien ministre qui a été éjecté du gouvernement lors du dernier remaniement. L'occasion de lui donner un petit coup de pouce.

Jean Castex : son rendez-vous discret avec un ancien ministre qui a été éjecté du gouvernement

Par : La rédaction | closermag.fr

C'est un rendez-vous qui en dit long sur l'avenir probable de Christophe Castaner. L'ancien ministre de l'Intérieur, éjecté du gouvernement lors du dernier remaniement et remplacé par Gérald Darmanin, a pris son petit-dejeuné avec Jean Castex mardi 25 août 2020, à Matignon. C'est en tout cas ce que révèlent nos confrères du Point. Alors que l'ancien ministre est en campagne pour la présidence du groupe LREM à l'Assemblée nationale, il peut déjà compter sur le soutien de l'Elysée. Avec ce rendez-vous, on peut imaginer qu'il a également reçu du Premier ministre. Une chose est sûre, Jean Castex n'aurait en tout cas pas prévu de rencontrer les deux autres prétendants à ce poste : François de Rugy et Aurore Bergé. Il faudra attendre le 10 septembre prochain pour connaître le nom du successeur de Gilles Le Gendre.

Pourtant, rien ne laissait présager que Jean Castex allait apporter son soutien à Christophe Castaner. En effet, les deux hommes ne seraient pas très amis. En octobre 2018, lorsque Gérard Collomb démissionne du ministère de l'Intérieur, l'actuel Premier ministre est dans les petits papiers pour prendre sa place. Finalement, c'est Christophe Castaner, premier soutien d'Emmanuel Macron, qui se voit offrir le poste de premier flic de France. Mais avec cette rencontre secrète, les deux hommes ont sans aucun doute enterré la hache de guerre. D'ailleurs, selon l'entourage de l'ex-ministre, il ne garde aucune rancoeur depuis son éviction. Il veut seulement aller de l'avant et avoir de nouveaux objectifs.

Christophe Castaner veut aller de l'avant

En devenant le président LREM à l'Assemblée nationale, il voudrait renforcer un groupe qui a beaucoup souffert et s'est dessoudé durant ces derniers mois. Il veut faire en sorte que le groupe soit puissant pour les prochaines élections présidentielles de 2022…   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub