Mantes-la-Ville : Sami Damergy le nouveau maire présente ses vœux pour l’Aïd et se fait épingler par le PS - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


lundi 24 août 2020

Mantes-la-Ville : Sami Damergy le nouveau maire présente ses vœux pour l’Aïd et se fait épingler par le PS

Sami Damergy, nouveau maire de Mantes-la-Ville, a souhaité ses voeux de l'Aïd El Kébir à la “communauté musulmane”. Des propos qui enfreignent la laïcité selon des membres du PS.

Mantes-la-Ville : le maire présente ses vœux pour l’Aïd et se fait épingler par le PS

‏ •   LIRE AUSSI : L’Europe de la racaille internal link

Par : valeursactuelles.com

Des « dérives clientélistes »… La récente bourde du nouveau maire sans étiquette de Mantes-la-Ville (Yvelines) ne passe pas. Jusque-là dirigée par Cyril Nauth du RN, la commune avait choisi aux dernières élections Sami Damergy, ancien président du FC Mantois. Cet inconnu de la politique a récemment publié sur ses réseaux sociaux un message effarant : « Sami Damergy, maire de Mantes-la-Ville, présente tous ses vœux à la communauté musulmane mantevilloise et souhaite santé et sérénité à tous », a-t-il écrit à l’occasion de l'Aïd El Kébir, comme le relaye Le Parisien dimanche 23 août. Ce propos est mal passé auprès de certains membres du Parti socialiste, dont Pierre Sztulman, le premier secrétaire fédéral adjoint du PS. Ils ont adressé une lettre ouverte à Sami Damergy à la mi-août.

Pas de voeux pour l'Assomption

Pour ces élus de gauche, il s’agirait d’une « rupture de la municipalité avec les principes constitutionnels de laïcité et d'indivisibilité de la République ». Ils ont poursuivi : « En République laïque, ni l'Etat, ni la Région, ni le Département, ni la Commune ne célèbrent une fête religieuse. Si vous persistiez à vouloir remplacer les principes de laïcité par ceux de l'œcuménisme, il vous faudrait alors, faute de créer des discriminations, présenter vos vœux à chacune des célébrations de chacune des religions. » Les élus ont rappelé que Sami Damergy a cependant « choisi de ne pas présenter les vœux du maire à la communauté catholique lors des fêtes de l'Assomption ». Un acte vu comme des « dérives clientélistes » que le PS a « observé pendant toute la campagne électorale ». Ils auraient voulu croire que ce favoritisme prenne fin avec son élection le 3 juillet dernier et que Sami Damergy aurait « à cœur dorénavant de devenir le maire de tous les habitants sans distinction ».

La mairie de Mantes-la-Ville a vivement réagi. L’entourage de Sami Damergy a estimé que le sujet « n’avait pas lieu d’être ». Pour eux, le PS voudrait seulement « polémiquer ». « Il veut exister mais dans cette démarche, il va sur le terrain du Rassemblement national. » Pour conclure, la municipalité de Sami Damergy a ajouté : « Dans le message qui a été publié, on ne célèbre pas l'Aïd, on souhaite une fête…   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub