POLÉMIQUE : L’étrange liste de lecture “ d’ouvrages en majorité racialistes ” de Sciences Po Paris - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


vendredi 28 août 2020

POLÉMIQUE : L’étrange liste de lecture “ d’ouvrages en majorité racialistes ” de Sciences Po Paris

Sur son site internet, l’école a recommandé à ses étudiants de lire une série d’ouvrages en majorité racialistes, aux thèses plus que contestables, tout en affirmant ne pas avoir choisi les livres en question.

POLÉMIQUE : L’étrange liste de lecture “ d’ouvrages en majorité racialistes ” de Sciences Po Paris

Par : Vincent Jolly | lefigaro.fr

Tout a commencé par un simple article, publié le 3 août sur le site internet de Sciences Po Paris et intitulé: «La liste de lecture de l’été 2020 est arrivée». Dans cette recommandation de «l’équipe éditoriale de Sciences Po», plusieurs ouvrages sont conseillés, organisés dans trois grandes sections: «Antiracisme non-fiction», «Pandémie, climat et société» et «Fiction et littérature».

Dans ces deux dernières catégories, rien ne saute vraiment aux yeux si ce n’est que d’éminents écrivains scientifiques comme Frank M. Snowden, John M. Barry et Steven Taylor (auteurs de livres remarquables sur l’histoire des pandémies et leurs effets sur la société) se retrouvent à côté de l’inénarrable Greta Thunberg.

C’est plutôt la première catégorie («Antiracisme non-fiction») qui s’est attiré les critiques de certains internautes. Dans les dix livres répertoriés et conseillés apparaissent des titres comme Comment devenir antiraciste, d’Ibram X. Kendi, Fragilité blanche, de Robin DiAngelo ou encore Why

(Cet article est réservé aux abonnés) Il vous reste 77% à lire …   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub