VIDÉO - Bretagne : Tour de France “sexiste”, des cyclistes en niqab trollent la maire PS de Rennes - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


vendredi 28 août 2020

VIDÉO - Bretagne : Tour de France “sexiste”, des cyclistes en niqab trollent la maire PS de Rennes

Pour se moquer de la maire de Rennes, qui estime que la Grande Boucle renvoie une « image sexiste de la femme », des membres du collectif Les Chemises Blanches ont défilé à vélo vêtus de niqabs.

VIDÉO - Bretagne : Tour de France “sexiste”, des cyclistes en niqab trollent la maire PS de Rennes

Par : valeursactuelles.com

En 2021, le Tour de France partira de Brest et non de Rennes, comme il était un temps évoqué. En cause, le refus de la maire socialiste Nathalie Appéré, qui a critiqué la « gestion catastrophique des déchets » et l'« image sexiste de la femme » que véhicule, à son sens, la Grande Boucle. Dans le même temps, la ville pourrait accueillir la Cyclonudista, une course cycliste… nudiste. Dans une vidéo publiée sur YouTube, des membres du collectif apartisan Les Chemises Blanches s’est moqué de cette décision en défilant à Rennes à vélo, vêtus de niqabs… aux couleurs des différents maillots du Tour de France.



« La culture française recule grâce à nos élus »

Dans cette vidéo baptisée « Lé Tour di France », Les Chemises Blanches rappellent au préalable que les piscines municipales de Rennes autorisent le burkini depuis 2018 et que la ville accueille un centre culturel islamique comprenant une école coranique et une mosquée. Un complexe que Nathalie Appéré a inauguré, aux côtés de petites filles portant le voile. Pour « faire plaisir à madame le maire », des membres du collectif ont donc décidé de défiler dans la cité bretonne à vélo, la tête coiffée de niqabs aux couleurs du Tour : jaune, vert et blanc tacheté de pois. Juchés sur les vélos en libre-service de la ville, les militants traversent ainsi les rues rennaises voiles au vent, sur les notes de la chanson La Bicyclette de Yves Montant. En fin de vidéo, l’un des participants déclare : « C’est par les petits gestes comme ça que la culture française recule grâce à nos élus. […] Madame la maire, les Chemises Blanches ne vous oublieront pas ».

Hommage à Axelle Dorier

Les Chemises Blanches, collectif né à Aix-en-Provence, se sont fait connaître en reconstruisant la croix du Pic Saint-Loup, près de Montpellier, après sa dégradation. Ce mouvement, qui se veut apartisan, regroupe des hommes qui ne veulent plus se laisser marcher sur les pieds et qui partagent les valeurs du bien commun, mais surtout « des hommes qui veulent que la France, son ordre, son respect et ses valeurs soient partout sur le territoire », selon les mots de son fondateur à Valeurs actuelles. Après la mort abominable d’Axelle Dorier, fauchée par une voiture et traînée sur près de 800 mètres à Lyon, les Chemises Blanches ont peint une ligne rouge de la même distance à Aix-en-Provence, afin de symboliser le macabre trajet de la voiture des deux individus responsables de sa mort. A chaque 40 mètres, étaient inscrit à la peinture les mots « #JusticePourAxelle », les noms des suspects et le nombre de mètres restant à parcourir. Une initiative largement partagée sur les réseaux sociaux…   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub