VIDÉO : Plusieurs trafiquants lourdement armés filmés dans une cité grenobloise - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


mercredi 26 août 2020

VIDÉO : Plusieurs trafiquants lourdement armés filmés dans une cité grenobloise

Une vidéo tournée dans la cité Mistral à Grenoble montre plusieurs hommes en armes patrouillant dans la rue. Le parquet de la ville a ouvert une enquête.

VIDÉO : Plusieurs trafiquants lourdement armés filmés dans une cité grenobloise

Par : valeursactuelles.com

La scène a rapidement fait le tour des réseaux sociaux. Dans une vidéo amateur filmée par quelqu’un se présentant comme un riverain, on aperçoit plusieurs hommes lourdement armés, surveillant ce qui semble être un point de trafic de drogue à la cité Mistral de Grenoble. Ces images sont prises au sérieux par le procureur de la République de la capitale des Alpes, Éric Vaillant, et renforcent, selon lui, « la détermination du parquet de Grenoble à lutter contre les trafiquants de stupéfiants ». Selon une information du Point, le parquet a d’ailleurs décidé d’ouvrir une enquête pour « détention d’armes ».

Des armes qui correspondent à celles utilisées lors de récentes fusillades

Auprès de France 3, Éric Vaillant met néanmoins en garde contre la véracité de ces images qui pourraient être une simple « mise en scène » pour « impressionner » des concurrents. Seulement, cette scène intervient peu après une série de règlements de comptes survenus à Grenoble et dans son agglomération. Depuis la fin du mois de juin, on dénombre en effet sept tentatives d’homicides et presque autant de fusillades et les armes brandies par les protagonistes de la vidéo sont du même type que celles utilisées lors des échanges de tirs, selon la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de l’Isère. Il est néanmoins impossible de déterminer si ces armes sont factices ou bien réelles.

D’autant plus qu’une autre vidéo a également été diffusée sur le réseau social Snapchat, dans laquelle on aperçoit des individus portant les mêmes vêtements en train de poser devant un point de deal sur un fond de musique, rapporte France 3. Aucune arme dans cette séquence, mais il pourrait bien s’agir d’une opération de communication…   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub