VIDÉO : “ Vous êtes journaliste ou procureur...? ” : Nadine Morano recadre sèchement un présentateur de BFMTV - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


mercredi 26 août 2020

VIDÉO : “ Vous êtes journaliste ou procureur...? ” : Nadine Morano recadre sèchement un présentateur de BFMTV

Alors que Nadine Morano était invitée à répondre aux questions du journaliste Maxime Switek sur les violences à Paris, celui-ci l'a interrompue à de nombreuses reprises. La députée n'a alors pas hésité à le remettre en place.

VIDÉO :  “ Vous êtes journaliste ou procureur...? ” : Nadine Morano recadre sèchement un présentateur de BFMTV

Par : valeursactuelles.com

Les violences de dimanche dernier à Paris n’ont pas fini de créer des émois. A ce sujet, Nadine Morano était invitée à répondre aux questions du nouveau journaliste de BFMTV Maxime Switek. Mais le ton est rapidement monté. En effet, la députée européenne a souligné la trop grande présence de « mineurs non accompagnés » dans les personnes interpellées. Pour rappel, 151 personnes ont été placées en garde à vue, dont 49 mineurs.

« Vous donnez votre opinion »

« On doit stopper ce trafic de jeunes et les renvoyer dans leur pays d’origine », a commenté Nadine Morano en duplex. Mais le présentateur - ancien chroniqueur de C à vous sur France 5, qui présentait pour la première fois l’émission 22h Max, n’a pas hésité à couper la députée pour… donner son point de vue. « Encore une fois, ça n’a rien à voir, à mon sens, avec les personnes qui ont été interpellées hier soir », a-t-il rétorqué. Un propos qui a fait bondir Nadine Morano qui a révélé avoir été « harcelée pour faire BFM ce soir », avant de sèchement recadrer Maxime Switek : « Vous êtes journaliste ou vous êtes procureur ? J’aimerais bien savoir. » Le journaliste a seulement affirmé lui « poser des questions ». Mais trop tard, Nadine Morano l’a dézingué : « Vous ne posez pas des questions. Vous donnez votre opinion. Contrairement à ce que vous dites, au cours de vos reportages, BFM a dit qu’un tiers des personnes interpellées sont des mineurs. On sait très bien qu’aujourd’hui, on a un problème », concernant les jeunes délinquants. L’ancienne ministre a alors demandé une « réponse forte ». Elle a finalement conclu, toujours en s’adressant au présentateur : « Ça vous dérange de voir la vérité en face. Mais moi, ça ne me dérange pas de dire la vérité aux Français…   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub