Affaire Alain Cocq: les députés se pencheront bientôt sur l’euthanasie - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut

vendredi 11 septembre 2020

Affaire Alain Cocq: les députés se pencheront bientôt sur l’euthanasie

L’affaire Alain Cocq a relancé le débat sur l’euthanasie. Les députés pourraient se pencher rapidement sur la question.

Affaire Alain Cocq: les députés se pencheront bientôt sur l’euthanasie

Par : valeursactuelles.com

Il souhaitait se laisser mourir avant de revenir sur sa décision. Alain Cocq, qui a été hospitalisé lundi 7 septembre, a annoncé mercredi qu’il avait donné son accord pour être réhydraté et réalimenté.

Le quinquagénaire est atteint d’une maladie incurable. Il avait posté une vidéo sur Facebook, dans la nuit de vendredi à samedi, dans laquelle il annonçait vouloir interrompre tout traitement et se laisser mourir en direct.

Une mort filmée dont le but était, selon lui, de dénoncer « l’agonie » contrainte par l’actuelle loi française sur la fin de vie. Notamment, parce que sa demande de suicide assisté « à titre compassionnel » avait été refusée par Emmanuel Macron.

L’affaire a donc remis sur la table le débat sur la fin de vie et donc sur l’euthanasie. Les députés pourraient ainsi bel et bien légiférer très rapidement sur la question. En effet, c’est l’hebdomadaire La Vie qui a annoncé l’information. En outre, selon la journaliste Olivia Elkaim, le député lyonnais Jean-Louis Tourraine a déclaré, que suite à cette affaire, il venait de réactualiser sa proposition de loi sur « l’aide active à mourir ». Résultat : les députés devraient se pencher rapidement sur la question et pourraient donc légiférer sur l’euthanasie bien plus tôt que prévu.

…   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub