Auvergne-Rhône-Alpes : des détenus relâchés à cause d’un manque de personnel pénitentiaire - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut

jeudi 24 septembre 2020

Auvergne-Rhône-Alpes : des détenus relâchés à cause d’un manque de personnel pénitentiaire

En région Auvergne-Rhône-Alpes, une demi-douzaine de détenus ont été remis en liberté avant leur procès faute d'agents pénitentiaires disponibles pour les y escorter.

Auvergne-Rhône-Alpes : des détenus relâchés à cause d’un manque de personnel pénitentiaire

Par : valeursactuelles.com

Des détenus remis en liberté en attendant leur procès ? C'est un fait de plus en plus courant dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. En effet, les effets du coronavirus s'y font toujours ressentir et les agents pénitentiaires sont aujourd'hui débordés.

En outre, en raison du confinement, au plus fort de la crise sanitaire, un grand nombre de procès ont été repoussés et se tiennent actuellement. Or, comme le rapportait Europe 1 ce mercredi 23 septembre, en raison de ces nombreux procès les agents pénitentiaires sont débordés et ne peuvent plus, systématiquement, escorter les détenus à leur procès. «L'administration pénitentiaire n'est pas dotée en effectifs suffisants pour faire face» à cet afflux de prévenus confirmait Véronique Denizot, la procureure d'Annecy, au micro d'Europe 1.

Dès lors, ces derniers sont remis en liberté en attente de comparaître devant la justice. En Auvergne-Rhône-Alpes une demi-douzaine de prisonniers ont ainsi été libérés avant leur envoi devant le tribunal. Une situation que la procureure d'Annecy juge dangereuse «car celui qu'un juge des libertés et de la détention a incarcéré un week-end, qui est libéré sans jugement le lundi, peut dans un certain nombre de cas, être dangereux, réitérer une infraction pénale, éventuellement commettre une atteinte à personne, et nous nous trouvons de fait en défaut»…   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub