“ Beauf ”, “ abruti total...! ” : François Cluzet torpille Jean-Marie Bigard - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


lundi 28 septembre 2020

“ Beauf ”, “ abruti total...! ” : François Cluzet torpille Jean-Marie Bigard

Le comédien s’est emporté après les propos de l’humoriste la veille qui s’en prenait au ministre de la Santé, ainsi qu’à BFM TV qui lui a consacré une heure à l’antenne.

“ Beauf ”, “ abruti total...! ” : François Cluzet torpille Jean-Marie Bigard

Par : valeursactuelles.com

François Cluzet et Jean-Marie Bigard ne passeront pas leurs vacances ensemble. Alors que certaines personnalités n’hésitent pas afficher publiquement leur désaccord avec le gouvernement concernant la gestion de la crise sanitaire, d’autres ne comprennent pas ce genre de sorties. C’est le cas du comédien François Cluzet, comme le rapporte le Huffington Post. Invité de la matinale de RTL, samedi 26 septembre, l’acteur est interrogé sur ce qui l’agace actuellement. François Cluzet répond sans filtre : « Ce qui me fait monter sur mes grands chevaux, c’est quand je vois qu’une chaîne d’informations comme BFM TV consacre une heure en direct à ce rois des beaufs qu’est Jean-Marie Bigard », peste-t-il, avant de qualifier l’humoriste d’« abruti total », puis de « nombrilique et d’égocentrique ».
 
« Il y a assez d’intolérants dans ce monde. C’est quand même son rôle d’artiste même si on se demande s’il en est un. Moi-même je ne me revendique pas comme un artiste. Mais jamais je ne pourrais tenir de propos aussi bêtes. C’est quand même assez gravissime », continue le comédien de 65 ans.

Personnage « vulgaire »

François Cluzet réagissait aux propos tenus par Jean-Marie dans une vidéo sur Twitter la veille, qui s'en prenait ouvertement à Olivier Véran qu’il renommait « Olivier Véreux ». « Non mais d'où il sort ce c****** ? D’où sort-il ? », lançait-il. « Les gens sont plus en sécurité dans leur restaurant, tranquille, installés, plutôt que dehors à boire des bières, torse nu, sur les quais de la Seine », ajoutait-il parlant de « restriction de trop ».
 
Pas vraiment la vision qu’a François Cluzet d’un « présidentiable ». « Je déteste l’intolérance et je déteste qu’on imagine que le peuple soit aussi vulgaire, aussi beauf que lui l’est », regrette-t-il. « Il va peut-être se présenter à la présidentielle avec un mot d’ordre : ‘Je me présenterai pour le peuple’ au lieu de dire ‘pour les beaufs que je suis’ et tenir des propos avec un masque qui nous adresse à tous un mot de bienvenue qui consiste à dire ‘Allez tous vous faire’… » Après avoir été chahuté par des « gilets jaunes » début septembre, Jean-Marie Bigard continue de provoquer certains remous …   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub