Délinquance : les Parisiens de la Goutte d’Or à bout de nerfs - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut

vendredi 11 septembre 2020

Délinquance : les Parisiens de la Goutte d’Or à bout de nerfs

Vols, violences, intimidations, deals, squats… La situation de ce quartier du 18e arrondissement de la capitale se dégrade.

Délinquance: les Parisiens de la Goutte d’Or à bout de nerfs

Par : Stéphane Kovacs | lefigaro.fr

Cela commence dès la sortie du métro Barbès-Rochechouart. Il faut d’abord franchir un véritable barrage d’hommes agglutinés devant l’escalier. L’un vous tend un bout de papier vantant les mérites de «M. Samou, marabout». Un vendeur à la sauvette propose des cigarettes. Un groupe de jeunes en jogging lorgne votre sac, à moins que ce ne soit votre jupe. Deux ados suivent de très près une vieille dame qui va faire son marché. «Ah, c’est pas un sentiment!, s’emporte Farida, l’énergique patronne du café Les Mah-Boules, rue de Jessaint. C’est vraiment devenu l’insécurité totale dans ce quartier.»

«Stop à l’insécurité»: à la Goutte d’Or, dans le 18e arrondissement de Paris, l’affichette rouge et blanche est visible sur la plupart des vitrines. C’est Farida, qui «travaille ici depuis plus de trente ans». qui en est à l’initiative. «On ne sait plus à qui s’adresser, explique-t-elle. Entre les toxicos, les mineurs isolés, on est à bout! On voudrait que la police, les élus voient que tout le monde …

[La suite est réservée aux abonnés.]   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub