Diversité : D. Ernotte, la patronne de France Télévisions “assume l’action positive au sein du groupe...!” - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mercredi 2 septembre 2020

Diversité : D. Ernotte, la patronne de France Télévisions “assume l’action positive au sein du groupe...!”

Dans une récente interview, Delphine Ernotte explique qu’elle “ne voit pas comment faire autrement” pour promouvoir la diversité au sein du groupe.

Diversité : D. Ernotte, la patronne de France Télévisions “assume l’action positive au sein du groupe...!”

Par : valeursactuelles.com

Après avoir longtemps lutté contre ce qu’elle nommait alors « une télévision d'hommes blancs de plus de 50 ans », Delphine Ernotte ne s’en cache pas : alors que le CSA a déjà reproché à France Télévisions son manque de diversité, la patronne du groupe télévisuel fait de « l’action positive ». Comprenez : de la discrimination positive. « J’assume l’action positive, car je ne vois pas comment faire autrement », expliquait-elle au Journal du Dimanche du 30 août.

« Toutes les origines »

Un entretien dans lequel la chef d’entreprise explique aussi que « les recettes publicitaires (du groupe) sont moins mauvaises que prévu ». « Nous travaillons avec l'Etat sur le rythme des économies en 2021 et 2022. Nous avons déjà réalisé plus de la moitié de la baisse demandée », indique-t-elle aussi. « Je serai candidate à la présidence de l’Union européenne de radiotélévision le 1er octobre. Nous allons aussi créer avec nos amis allemands un nouvel acteur de la production », poursuit-elle aussi dans les colonnes du journal.

Pour rappel, Delphine Ernotte avait affirmé, en 2015, sur Europe 1, ses plans pour France Télévisions. Elle souhaitait ainsi « impérativement que France Télévisions soit à l'image, résonne avec son public ». « Honnêtement, en arrivant, mon premier constat, c'est que ce n'est pas le cas. On a une télévision d'hommes blancs de plus de 50 ans et ça, il va falloir que ça change », disait-elle aussi, souhaitant intégrer au groupe « des femmes, des jeunes, toutes les origines » …   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub