Election présidentielle : de 46% à 22%… la chute vertigineuse de Jean-Luc Mélenchon (LFI) - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


jeudi 24 septembre 2020

Election présidentielle : de 46% à 22%… la chute vertigineuse de Jean-Luc Mélenchon (LFI)

Une enquête de l’IFOP a démontré que seuls 22% des Français considèrent que Jean-Luc Mélenchon a “la stature d'un président de la République”.

Election présidentielle : de 46% à 22%… la chute vertigineuse de Jean-Luc Mélenchon (LFI)

Par : valeursactuelles.com

Serait-ce la longue pente descendante de Jean-Luc Mélenchon ? Un sondage de l’IFOP a été révélé ce jeudi 24 septembre. Il montre que les Français seraient seulement 22% à croire encore que le leader de La France Insoumise aurait « la stature d'un président de la République ». Un chiffre qui a indéniablement chuté depuis avril 2017, relate Le Figaro. À l’époque, 46% de la population le pensait.

« La République, c’est moi ! »

Ce chiffre est notamment dû au comportement de Jean-Luc Mélenchon lors de la perquisition du siège du parti d’extrême-gauche, en octobre 2018. Lors de cette opération, Jean-Luc Mélenchon avait sorti son téléphone portable pour filmer les policiers présents et avait affirmé que ce n’était « pas la justice » et qu’il ne se laisserait « pas faire ». « La République, c’est moi ! C’est moi qui suis parlementaire. Poussez-vous de là et ouvrez-moi cette porte ! », était allé jusqu’à dire le leader Insoumis. La majorité de la classe politique avait alors condamné ses propos. Selon BFMTV, Jean-Luc Mélenchon et les sept cadres du parti avaient nié les faits qui leur sont reprochés car, selon eux, aucune violence n’avait été commise ce jour-là. Sa cote de popularité avait alors chuté jusqu’à 20%. Il s’agit de 26 points de moins par rapport à avril 2017, écrit Le Figaro. En janvier 2019, le leader de LFI avait ensuite profité du mouvement des Gilets jaunes pour remonter à 29%, avant de rechuter.

Mélenchon ne représente plus les « préoccupations des Français »

Pire encore, 54% des Français se disent inquiétés par Jean-Luc Mélenchon, toujours selon l’enquête de l’IFOP. Avant le premier tour de l'élection présidentielle en 2017, 39% de ces sondés le pensaient. Mais le coup de grâce serait bel et bien celui-ci : les Français sont plus que 41% à estimer que Jean-Luc Mélenchon « est proche des préoccupations des Français ». Une baisse vertigineuse étant donné qu’il était à 76% en 2017…   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub