En continu : le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’intensifie dans le Haut-Karabagh - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut

dimanche 27 septembre 2020

En continu : le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’intensifie dans le Haut-Karabagh

Face aux nouvelles tensions entre les parties azerbaïdjanaise et arménienne dans la région du Haut-Karabagh, le Président de celle-ci a décrété la loi martiale et la mobilisation générale. Les deux parties s'accusent mutuellement d'attaques. Des victimes ont été signalées parmi la population civile du Haut-Karabagh et de l'Azerbaïdjan.

En continu : le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’intensifie dans le Haut-Karabagh

Par : Maria Balareva | fr.sputniknews.com

Une nouvelle escalade des tensions a été signalée par les parties azerbaïdjanaise et arménienne dans la région du Haut-Karabagh ce 27 septembre.

Le Président du Haut-Karabagh Arayik Haroutiounian a ainsi annoncé la mobilisation générale pour tous les hommes âgés de 18 ans et plus.

Ce 27 septembre, le porte-parole du Président du Haut-Karabagh, Vahram Poghosyan, a rapporté que des localités pacifiques ainsi que la capitale Stepanakert avaient été soumises à des tirs d'artillerie par la partie azerbaïdjanaise et a appelé la population à se mettre à l'abri.

Le médiateur du Haut-Karabagh a signalé des morts et des blessés parmi la population civile.

La partie arménienne a par ailleurs rapporté avoir abattu deux hélicoptères et trois drones azerbaïdjanais. Dans une déclaration publiée sur Facebook, la porte-parole du ministère arménien de la Défense, Chouchane Stepanian, a également indiqué que les combats se poursuivaient.

«Contre-offensive» de l'Azerbaïdjan

Pour sa part, le ministère azerbaïdjanais de la Défense a déclaré avoir lancé une «contre-offensive» après que les forces armées arméniennes ont attaqué les localités situées sur la ligne de contact au Haut-Karabagh. D'après les informations de la Défense azerbaïdjanaise, des civils ont été tués.

L'armée azerbaïdjanaise ne pilonne pas la population civile de la partie arménienne, selon la Défense azerbaïdjanaise.

Et de préciser auprès de Sputnik qu'«une opération de contre-offensive sur tout le front» a été lancée «afin de réprimer les activités de combat des forces armées arméniennes et d'assurer la sécurité de la…   LIRE L'ARTICLE COMPLET



Bas Pub