INSOLITE: Quand deux faux policiers en contrôlent un vrai dans le Val-de-Marne (94) - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut

mardi 15 septembre 2020

INSOLITE: Quand deux faux policiers en contrôlent un vrai dans le Val-de-Marne (94)

Gyrophare et avertisseur sonore actionnés, deux hommes procédaient à des contrôles en se faisant passer pour des policiers dans la nuit du 13 au 14 septembre à Maisons-Alfort. Ils ont fini par tomber sur un fonctionnaire hors service et ont terminé en garde à vue, relate Actu 17.

INSOLITE: Quand deux faux policiers en contrôlent un vrai dans le Val-de-Marne (94)

Par : Ekaterina Bogdanova | fr.sputniknews.com

Deux individus ont été interpellés dans la nuit de dimanche à lundi à Maisons-Alfort (Val-de-Marne) alors qu’ils prétendaient être de la police.

Ils disposaient notamment d’un véhicule équipé d’un gyrophare et d’un avertisseur sonore qu’ils avaient actionnés pour effectuer leur contrôle de police, rapporte Actu 17.

Une rencontre impromptue

Leur stratagème a été écourté par le contrôle d’un policier hors service. En dépit de tout cet «équipement», il s’est vite rendu compte du subterfuge et a décidé de leur dire qu’il était de la police.

Surpris, les deux individus ont pris la fuite après avoir menacé l’homme qui avait averti des équipages de police.

Pris en flagrant délit

Peu après, la voiture a été interceptée alors que les mis en cause s’apprêtaient à procéder à un nouveau faux contrôle. Pris en flagrant délit, ils ont été interpellés et placés en garde à vue.

Les policiers ont découvert dans leur véhicule un brassard «Police», des bijoux et une carte bancaire. Les interpellés n’ont pas expliqué d’où provenaient ces objets. Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat de Créteil …   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub