Le RN en tête aux Régionales en Bretagne “Un sondage LREM pour faire peur...?” - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


Pub haut

mardi 22 septembre 2020

Le RN en tête aux Régionales en Bretagne “Un sondage LREM pour faire peur...?”

La République en Marche (LREM) a fait réaliser – et volontairement fuiter semble-t-il – un sondage sur les intentions de vote en Bretagne à six mois des élections régionales. Le Rassemblement national arriverait en tête selon ce sondage, dépassant les 20 %. Juste derrière : LREM et EELV qui, selon plusieurs sources, se situeraient entre 17 et 20 % tandis que le PS et LR arriveraient 6 points derrière le RN.

Le RN en tête aux Régionales en Bretagne “Un sondage LREM pour faire peur...?”

Par : [cc] breizh-info.com

En réalité, il semblerait qu’il s’agisse plus d’un sondage pour faire peur que de la perspective d’un grand séisme politique à venir (la présence en tête du RN constitue-t-elle par ailleurs un séisme politique, tant le scénario s’est déjà produit dans d’autres endroits en France, on peut en douter…).

Si l’on reprend les scores de 2015, le RN totalisait déjà 18,87% au 1er tour et 18,17 au second tour, avec une abstention forte (51% au premier tour, 47% au second).

Dans tous les cas de figure, une arrivée en tête au premier tour ne changerait rien pour le second, puisque la gauche a habitué, depuis tout le temps, à des alliances. Ce sondage, dont nous n’avons pas plus de précision, ne prend par ailleurs pas en compte les listes d’extrême gauche possible, tout comme la possibilité d’une liste nationaliste bretonne plus à droite sur l’échiquier politique et qui serait actuellement à l’étude, ce qui pourrait prendre quelques points à droite et au RN.

En réalité, il semblerait que cela soit un sondage pour secouer la gauche et l’obliger à s’unir derrière un chef et un seul, à quelques mois d’élections qui devraient rencontrer une forte abstention dans la foulée de municipales qui ont enlevé un peu plus de légitimité aux nouveaux élus, en qui manifestement, les citoyens ne font plus confiance.

De son côté, Gilles Pennelle, qui mènera la liste Rassemblement national aux régionales, a tout de même réagi à ce sondage dont personne n’a ni les tenants, ni les aboutissants :



Un sondage publié ce vendredi dans le Télégramme agit comme un tremblement de terre dans les états-majors politiques bretons : la liste du Rassemblement National est donnée largement en tête du premier tour des élections régionales de mars prochain en Bretagne, très loin devant celle du Président socialo-macroniste sortant Loïg Chesnais-Girard et celle de la « droite » et du centre de Marc Le Fur.

Les leçons de ce sondage sont doubles. Premièrement, il confirme l’extraordinaire dynamisme du Rassemblement National, force de propositions et d’alternance en Bretagne, ainsi que la forte crédibilité de notre projet politique aux yeux des Bretons. Deuxièmement, il démontre également le puissant rejet par les Bretons de la politique régionale menée par Loïg Chesnais-Girard et sa majorité socialo-macroniste.

J’appelle tous les Bretons à rejoindre la seule force politique capable de relever les défis auxquels est confrontée aujourd’hui notre région : la fracture territoriale et l’abandon de la ruralité qu’elle provoque, l’accélération de l’immigration qui menace l’identité bretonne, la montée de l’hyper-violence dans les grandes villes bretonnes qui met en péril la sécurité de nos concitoyens, la crise économique qui pèse sur l’avenir de nos TPE-PME, de nos commerçants, artisans et industries ou encore la crise agricole, véritable drame social.

Le Rassemblement National est désormais la seule force en mesure de battre les socialo-macronistes en Bretagne et la victoire est plus que jamais à notre portée ! En mars prochain, aucune voix ne doit manquer pour offrir à la Bretagne l’alternance dont elle a besoin !

Le journal Le Peuple Breton indique enfin en savoir un peu plus sur ce sondage, indiquant que Le Télégramme se serait fait abuser par le parti de la majorité présidentielle…et que les scores ne seraient pas ceux indiqués : « D’après nos informations (lire le graphique), le RN serait (tout de même) à 14 % dans ce sondage ! C’est LREM qui serait devant… Un sondage LREM dans lequel LREM est devant, comme c’est étrange ! De deux choses l’une : soit LREM ne sait pas lire ses propres sondages, soit cette information fuitée l’a été sciemment dans le but d’instiller l’idée que LREM est le seul rempart au RN ! Une façon de faire peur aux Bretons donc. Mais aussi de faire pression sur l’exécutif avant de constituer les listes…   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub