«Pauvre France...!» : Son décolleté est jugé trop plongeant, le musée d'Orsay lui refuse l'accès - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut

jeudi 10 septembre 2020

«Pauvre France...!» : Son décolleté est jugé trop plongeant, le musée d'Orsay lui refuse l'accès

Une Parisienne affirme que le musée d'Orsay à Paris a refusé de la laisser entrer mardi en raison de son décolleté. La femme a interpellé le musée sur les réseaux sociaux qui lui présente ses excuses.

«Pauvre France...!» : Son décolleté est jugé trop plongeant, le musée d'Orsay lui refuse l'accès

Par : La Rédaction | ladepeche-fr

On ne connaît d'elle que son pseudo sur Twitter. Une jeune femme a adressé une lettre ouverte au musée d'Orsay dans laquelle elle explique qu'on lui a refusé l'entrée, mardi après-midi, à cause de sa robe.

Le motif avancé par les agents du musée parisien ? Un décolleté trop plongeant. Selon son témoignage, un agent de sécurité lui explique que "les règles sont les règles". Or seules les règles sanitaires et les règles de sécurité sont affichées, affirme l'internaute. Un responsable intervient alors et lui demande de se couvrir avec la veste qu'elle tient dans les mains si elle veut entrer. Libre à elle ensuite d'ôter sa veste une fois l'entrée franchie. "Tout cela est dénué de sens", commente la jeune femme dans sa lettre ouverte.

Elle raconte alors ce qu'elle ressent : "Je n'ai pas envie de mettre ma veste parce que je me sens vaincue, obligée, j'ai honte, j'ai l'impression que tout le monde regarde mes seins, je ne suis plus que mes seins, je ne suis qu'une femme qu'ils sexualisent".

Bien décidée à aller au musée, elle enfile finalement sa veste sur ses épaules. Et de faire remarquer que le musée comprend des tableaux de femmes nues et des sculptures de femmes nues...

Les excuses du musée d'Orsay

Quelques heures après la publication de ce message en ligne, le musée d'Orsay a indiqué sur son compte Twitter qu'il "regrettait profondément" cet "incident" et qu'il "présentait ses excuses".

De nombreux internautes ont apporté leur soutien à cette jeune femme.

…   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub