Société : Black Lives Matter divise les Latinos dans la campagne présidentielle américaine - VIDÉO - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


samedi 19 septembre 2020

Société : Black Lives Matter divise les Latinos dans la campagne présidentielle américaine - VIDÉO

Les candidats Donald Trump et Joe Biden se disputent férocement les électeurs de Floride, État pivot de l’élection présidentielle, où 20% d’entre eux sont latino-américains. Selon des sondages, à l’échelle nationale, la popularité de Biden auprès des Latinos n’est pas celle d’Hilary Clinton en 2016. Un effet Black Lives Matter? Analyse.

Société : Black Lives Matter divise les Latinos dans la campagne présidentielle américaine

Par : Jérôme Blanchet-Gravel | fr.sputniknews.com

État de 21,5 millions de personnes, la Floride se retrouve à nouveau au cœur de la bataille pour la présidence américaine. Depuis 1924, aucun candidat républicain n’est parvenu à accéder à la Maison-Blanche sans remporter avant cela le Sunshine State. Une fatalité qui accentue la pression sur le président sortant, Donald Trump, et par le fait même, sur son adversaire démocrate, Joe Biden.

«Les électeurs latinos de Floride joueront un rôle extraordinaire lors de l’élection présidentielle de 2020», résume la journaliste Fabiola Santiago dans le Miami Herald.

Le 15 septembre dernier, Joe Biden a fait une première apparition très remarquée en Floride, alors qu’il a fait entendre la chanson à succès «Despacito» en conférence de presse via son téléphone portable. Interprétée par le chanteur Luis Fonsi qui l’avait invité sur scène, cette chanson en espagnol est devenue emblématique de l’univers musical latino-américain.

Quelques jours avant le passage de Biden, sa colistière Kamala Harris s’était déjà rendue en Floride pour courtiser l’électorat, pressée par des sondages moins favorables qu’espérés au duo démocrate. Selon diverses données publiées par les médias, Joe Biden est loin de pouvoir compter sur l’avance que détenait en 2016 l’ex-candidate démocrate, Hilary Clinton, auprès de l’électorat latino. Dans l’urgence, le milliardaire new-yorkais Mike Bloomberg s'est engagé à dégager au moins 100 millions de dollars pour aider les Démocrates à remporter la bataille de la Floride.

Vote latino: Joe Biden en retard par rapport à Hilary Clinton

Si les Démocrates peuvent encore compter sur l’appui d’une majorité de Latinos à l’échelle du pays, la Floride leur est beaucoup moins acquise. En 2016, Donald Trump avait réussi à recueillir 28% du vote latino à l’échelle nationale alors qu’il en recueille actuellement 30%.

Un récent sondage commandé par la chaine NBC News montre que le président sortant récolte aujourd’hui 50% du vote latino en Floride, contre 46% pour son adversaire démocrate. Depuis la mort de George Floyd, les manifestations qui ont suivi et l’essor du mouvement Black Lives Matter, la nation américaine est très polarisée. Dans les médias conservateurs et sur les réseaux sociaux, les partisans de Black Lives Matter sont couramment accusés d’appartenir à la «gauche radicale» et de vouloir implanter un régime inspiré du socialisme.

«Kamala Harris et le reste de la gauche socialiste radicale contrôleront Joe Biden. Harris a dit tout haut ce qui se murmurait tout bas.»

Lors de la dernière convention nationale du Parti républicain, le lieutenant-gouverneur de la Floride, Jeanette Nuñez, a déclaré que les Américains devaient choisir entre «la route sombre du chaos» et «la voie de la liberté et des…   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub