Suède : la mafia gangrène les banlieues du royaume «Comme partout en Europe la cause est la même...!» - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


samedi 26 septembre 2020

Suède : la mafia gangrène les banlieues du royaume «Comme partout en Europe la cause est la même...!»

Les autorités admettent leur impuissance face à la pègre qui s'étend dans plusieurs grandes villes. Des “familles” ont la main mise sur plusieurs quartiers défavorisés.

Suède : la mafia gangrène les banlieues du royaume «Comme partout en Europe la cause est la même...!»

Par : valeursactuelles.com

Du propre aveu des forces de l'ordre du pays, la Suède est confrontée à un problème de quartiers. En effet, selon une information d'Euronews, le royaume est rongé depuis deux ans par la mafia. Celle-ci contrôle désormais les banlieues suédoises de plusieurs grandes villes. Depuis, les violences explosent dans ces zones, au point que la police s'admet impuissante face au phénomène : 163 fusillades ont fait 20 morts rien que sur le premier semestre de l'année dans le pays.

« C'est un poison dans notre société dont nous devons nous débarrasser »

Toujours selon Euronews, le chef adjoint de la police Mats Löfving avait admis en début de semaine un constat amer : une quarantaine de « familles » mafieuses ont la mainmise sur plusieurs quartiers défavorisés du royaume. Celles-ci mettent les forces en échec. Cet aveu d'impuissance a suscité l'indignation au sein de la société suédoise. La mafia a trouvé racine dans les quartiers défavorisés dont la majorité des résidents est issue de l'immigration. Trafic de drogue, pressions et racket régissent ces zones de non-droit pour intimer au silence les habitants terrorisés.

En cas de d'insoumission, ces derniers sont châtiés par des hommes de main qui usent de moyens ultraviolents tels que des jets de grenade ou des voitures plastiquées. Le 2 août, à Botkyrka, dans le sud de la capitale, une fillette de 12 ans est décédée des suites d'une blessure par balle consécutive à unefusillade impliquant deux bandes rivales près d'une station service. Le premier ministre suédois, Stefan Löfven a déclaré que ces familles sont « un poison dans notre société dont nous devons nous débarrasser » …   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub