VIDÉO : Après un commentaire sur le voile, Judith Waintraub menacée de mort - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


dimanche 13 septembre 2020

VIDÉO : Après un commentaire sur le voile, Judith Waintraub menacée de mort

La journaliste du Figaro a reçu une inquiétante menace de mort pour avoir commenté un post de BFMTV avec une femme voilée. De nombreuses personnalités la soutiennent.

Après un commentaire sur le voile, Judith Waintraub menacée de mort

Par : valeursactuelles.com

« On va te rafaler ta mère comme 2 frères sur Charlie. » Voici la terrible menace de mort qu’a reçue Judith Waintraub samedi 12 septembre. Les propos font suite à un commentaire de la journaliste du Figaro sur un post de BFMTV. En effet, la chaîne d’information affichait dans une vidéo vendredi 11 septembre une étudiante voilée qui présentait ses « bons plans cuisine ». Judith Waintraub avait alors retweeté le post en ajoutant : « 11 septembre ». Un commentaire qui lui a donc valu une vive réaction.

La journaliste a toutefois reçu une importante vague de soutiens de la part de personnalités médiatiques et politiques. Zineb El Rhazoui a été l’une des premières : « Quelle épouvantable vague de violence subit notre consœur Judith Waintraub. » L’auteure a d’ailleurs interpellé la ministre déléguée chargée de la Ville, Nadia Hai, et la députée Laetitia Avia - qui avait lancé et acté une proposition de loi contre la cyberhaine. « Nadia Hai, vous êtes où là ? Vous qui l’avez jetée en pâture à tous ces sauvages ? Et vous Laetitia Avia ? », a rédigé Zineb El Rhazoui.

Nadia Hai a plus tard répondu et a « condamné » les agissements contre la journaliste. « Je continue de trouver choquant et indigne le tweet de Judith Waintraub. Mais les menaces de mort dont elle est victime n’ont pas leur place dans notre République. » Judith Waintraub a jugé la réaction de la ministre « pathétique ».

L’ancien directeur de la rédaction du Figaro, Jean-Paul Mulot, a lui-aussi réagi : « La racaille islamiste se moque de mon soutien à Judith Waintraub et à sa mère, il faut surtout que les services de l’État prennent la pleine mesure de ce Tsunami de menaces de mort : il doit protéger médias et journalistes de tous bords, de Charlie Hebdo au Figaro. »

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a quant à lui « vivement » condamné les menaces de mort envers la journaliste, « quels que soient les désaccords, parfois profonds …   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub