VIDEO - Essonne (91) : 2000 personnes participent à une rave party sauvage durant toute une nuit à Vigneux-sur-Seine - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


lundi 21 septembre 2020

VIDEO - Essonne (91) : 2000 personnes participent à une rave party sauvage durant toute une nuit à Vigneux-sur-Seine

Près de 2000 fêtards se sont installés sur un terrain de Vigneux-sur-Seine (Essonne) dans la nuit de samedi à dimanche, pour une rave party.

Essonne : 2000 personnes participent à une rave party sauvage durant toute une nuit à Vigneux-sur-Seine

Par : Y.C. | actu17.fr

2000 personnes rassemblées pour une nuit de fête, en toute illégalité, durant cette période de crise sanitaire, alors même que les indicateurs montrent une dégradation de la situation épidémique ces dernières semaines. Les forces de l’ordre n’ont pu évacuer ces centaines de personnes qu’à 6 heures ce dimanche matin.

Ces dernières s’étaient installées ce samedi soir sur un terrain situé entre l’écluse de la Seine et la gare de Vigneux. Les policiers sont intervenus et ont bloqué l’accès au site. « Sans ça, nous aurions eu 1500 personnes de plus », a précisé le maire de la commune, Thomas Chazal, au journal Le Parisien.

Les fêtards avaient bien préparé leur nuit : « Il y avait un chapiteau immense, des food-trucks, des toilettes mobiles… », a-t-il expliqué.

« La Municipalité condamne aussi le saccage du terrain et la méthode employée par les organisateurs qui ont abusé les locataires du terrain de moto cross, propriété du Port autonome de Paris, prétextant un tournage vidéo, pour organiser ce type de rassemblement illégal qui frappe de nombreuses communes sur toute la France », peut-on lire sur le site de la municipalité.

Des images amateurs ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Elles permettent de constater l’ampleur de l’événement et surtout l’absence totale de distanciation sociale, même si certains fêtards portaient un masque…   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub