VIDÉO - “Ils ont perdu” : face aux polémiques, l’écolo Eric Piolle dénonce un système déconnecté - docjeanno.fr ® revue de presse - actualité en continu
Le site docjeanno.fr ® News est gratuit grâce à l'affichage de publicités, seule source de revenus et financement du contenus libres pour les visiteurs, jusqu’à ce jour.
Merci de nous soutenir en désactivant votre logiciel «Antipub» ou en plaçant docjeanno.fr ® News en liste blanche. 😉Visage faisant un clin d'œil

Breaking

Haut Pub [google]

Pub haut


NOUVEAU ICI ► 01 Cnews®


lundi 21 septembre 2020

VIDÉO - “Ils ont perdu” : face aux polémiques, l’écolo Eric Piolle dénonce un système déconnecté

Le maire de Grenoble défend les Verts élus à Lyon et à Bordeaux qui ont été au cœur de polémiques. Il estime que c'est parce que les écologistes font trembler le système… malgré le désaveu des Français.

VIDÉO - “Ils ont perdu” : face aux polémiques, l’écolo Eric Piolle dénonce un système déconnecté

Par : valeursactuelles.com

Le maire Europe Ecologie les Verts de Grenoble contre-attaque : ce n'est pas de la faute des écologistes s’ils sont dans la tourmente. En effet, à entendre Eric Piolle, c'est la « logique néo-libérale » du système qui se sent menacée et s'en prend en conséquence à la vague verte vertueuse qui a déferlé sur le pays lors des dernières municipales. Faisant montre d'une mauvaise foi enrobée d'un angélisme propre au mouvement progressiste, Eric Piolle estime, dans une vidéo diffusée ce dimanche 20 septembre, que son mouvement déplaît parce qu'il s'oppose à l'exploitation de la planète et des Français à des fins « productivistes ». Il semble néanmoins avoir oublié que les maires EELV qui ont suscité la polémique ont été désavoués par les Français il y a moins d'une semaine.

« Ça montre juste qu'ils ont perdu, qu'ils n'ont plus d'ancrage dans le réel »

Pour rappel, les polémiques sur les maires écologistes concernent le Tour de France et les sapins de Noël sur les places des villes du pays. Le maire de Lyon, Grégory Doucet, a accusé l'évènement sportif d'être « machiste et polluant ». L'édile grenoblois Pierre Humic a quant à lui qualifié le traditionnel sapin de Noël sur les places des villes d'« arbre mort », tout en signifiant qu'il voulait mettre fin à cette pratique. Des propos qui se sont avérés être en décalage avec les Français : Selon une étude Ifop pour Lemon sur « les polémiques sur la 5G et sur divers sujets d'actualité provoquées par les élus EELV » publiée le 17 septembre, les Français désavouent les maires Europe Ecologie les Verts de Bordeaux, Lyon et Grenoble qui ont provoqué de vives polémiques ayant même agacé Emmanuel Macron. Ils étaient 79% des Français à s'opposer au retrait de grands sapins de Noël des places, et 65% à ne pas partager la critique du Tour de France. Qu'importe, pour Eric Piolle : dans sa vidéo, il affirme que « ce ne sont pas les petites phrases, c'est le cap qui a été porté par les écologistes, un cap qui a été choisi par un grand nombre de Français et Françaises dans les grandes villes et villes moyennes » qui dérangent, faisant fi du désaveu des électeurs dans ladite étude.

« Ils n'ont plus d'ancrage dans le réel »

Eric Piolle va plus loin dans la mauvaise foi, en affirmant au sujet des polémiques : « Ça montre juste qu'ils ont perdu, qu'ils n'ont plus d'ancrage dans le réel, que leur système n'est plus en connexion avec les Françaises et les Français ». Qui désigne-t-il, par ce « il » ? « La logique néo-libérale productiviste d'exploitation de la terre et des humains » qui se sent attaquée par leur mouvement vertueux. Ainsi, il estime que « la meilleure défense c'est l'attaque, donc ils attaquent tout ce qu'ils peuvent ». Outre le fait d'affirmer qu'ils ont le système contre eux et le peuple avec eux, à tort, il n'a fait aucun commentaire sur les polémiques directement…   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub