VIDEO : Lesbienne et musulmane, la romancière Fatima Daas considère que l'homosexualité “est un péché...!” - docjeanno.fr ® Revue de presse

Breaking

Haut Pub [google]


Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


mardi 8 septembre 2020

VIDEO : Lesbienne et musulmane, la romancière Fatima Daas considère que l'homosexualité “est un péché...!”

Cette jeune auteur franco-algérienne évoque sa foi et son homosexualité dans un livre et explique qu’elle n’a “aucune envie de réformer” l’islam.

VIDEO : Lesbienne et musulmane, la romancière Fatima Daas considère que l'homosexualité “est un péché...!”

Par : valeursactuelles.com

Ce lundi 7 septembre au matin, la romancière Fatima Daas était l’invitée de France Inter pour parler de son livre, La petite Dernière, à l’occasion de la rentrée littéraire. Dans cette ouvrage, l’auteur de 25 ans, musulmane pratiquante et lesbienne assumée, publie un autoportrait semi-fictif où la narratrice porte son nom. Elle y évoque sa foi et sa sexualité, et la difficile cohabitation entre les deux. Sur la radio de service publique, Fatima Daas explique qu’elle n’a « aucune envie de réformer cette religion-là [l’islam, NDLR] » et donc qu’elle considère que son homosexualité « est un péché ».

« Je suis une pêcheresse »

« Je ne suis personne pour dire que ce n’est pas un péché, donc je considère que c’est un péché », explique la jeune femme à Léa Salamé. Cette dernière, surprise, lui demande alors si elle se considère donc vraiment comme une « pêcheresse ». « Je suis une pêcheresse, ouais », confirme Fatima Daas, avant d’enchaîner : « C’est difficile de porter cette parole-là parce qu’on a l’habitude de nous faire trancher et de choisir, c’est-à-dire de dire qu’en fait ‘non c’est autorisé, finalement la religion l’autorise’, et moi ce n’est pas ça que je raconte, j’essaye justement de chercher l’endroit de la complexité, de continuer à dire que ‘ok c’est un péché mais en fait on n’est pas parfait’, et ‘ok on pèche mais on aime les femmes et on aime aussi Dieu ».

Dans son livre, Fatima Daas raconte son « sentiment de honte » devant toutes les dualités qui composent sa vie, rapporte France Culture qui partage certains extraits. « C’est lié à la honte de la précarité, la honte d’être lesbienne, la honte d’être différente, d’être française à l’intérieur de sa famille, d’être algérienne à Paris, la honte d’une double culture […]. Quand on est homosexuel, qu’on soit musulman, catholique, juif, la honte peut surgir parce qu’on se sent différent des autres », écrit notamment la romancière …   LIRE L'ARTICLE COMPLET

Bas Pub